Leçon 1: Pourquoi étudier la Bible?

 Étude du Cours de Bible

Leçon 1: Pourquoi étudier la Bible?

   

 Bob Thiel, rédacteur en chef

Préface: Ce cours est basé sur le cours individuel par correspondance initialement développé en 1954 qui a débuté sous la direction du regretté Paul C. Meredith dans l’ancienne Église Radiophonique de Dieu. Certaines parties ont été mises à jour pour ce 21ème siècle (même si une grande partie du texte original a été retenue). Il comporte également plus de références bibliques, ainsi que des informations et des questions qui ne se trouvent pas dans le cours original. Sauf indication contraire, les références bibliques sont tirées de la version Louis Segond (1910). La Bible de Jérusalem, approuvée par l’Eglise catholique, est également parfois utilisée.

 

Pourquoi étudier la Bible?

Pourquoi devrions-nous vouloir étudier la Bible en ce 21ème siècle? Qu’est-ce que la Bible? Comment allons-nous l’étudier, afin de la comprendre? Au tout début de ce cours, nous devons nous poser ces questions et y répondre.

La Bible enseigne, « Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme éprouvé » (2 Timothée 2:15) et « Apprenez à faire le bien » (Esaïe 1:17). Donc, les chrétiens devraient étudier et apprendre de cette étude.

Mais pourquoi devrions-nous avoir envie d’apprendre et d’être éprouvés par Dieu? Et cette étude devrait-elle être un devoir ennuyeux, inintéressant, dont on ne s’acquitte que de mauvais gré pour obtempérer aux ordres d’un Dieu strict et austère? Pas du tout. Cette étude peut devenir l’occupation la plus intéressante, la plus passionnante, la plus agréable et la plus profitable de toute votre vie.

Pourquoi la plupart des gens considèrent-ils l’étude de la Bible comme une corvée ennuyeuse, sans intérêt, que l’on entreprend afin de ne pas encourir la désapprobation de Dieu?

Tout simplement parce que ces gens n’ont jamais connu Dieu. N’ayant jamais compris le caractère et l’Esprit de Dieu, ils ne peuvent point comprendre la Bible!

Pourquoi étudier la Bible?

Il y a plusieurs raisons.

L’humanité, séparée de Dieu, conduit la planète à la destruction, les humains se sont coupés du Créateur Dieu (Matthieu 24:22). Peu de gens réalisent vraiment ce que l’apôtre Pierre a déclaré, que Jésus a « les paroles de la vie éternelle » (Jean 6:68).

Une partie importante de la Bible rapporte par écrit les paroles prononcées directement par Jésus Lui-même quand Il marchait dans la chair (par exemple Matthieu, Marc, Luc et Jean), et d’autres parties ont été écrites afin que nous sachions vraiment ce qu’Il a enseigné et comment nous devrions vivre (par exemple, 1 Corinthiens 1:10; Proverbes 1:1-7).

Remarquez aussi que :

« 16 Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, 17 afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre. » (2 Timothée 3:16-17).

Si vous voulez devenir un véritable disciple de Jésus, vous avez besoin d’étudier et d’accepter les instructions, les corrections et réprimandes que la Bible contient. La vérité est que beaucoup de ceux qui se disent chrétiens et qui prétendent que la Bible est vraiment le fondement de leur foi, obéissent plutôt à une tradition humaine qu’à une foi biblique.

Dans cette étude, nous découvrirons que Dieu est amour (1 Jean 4:8,16) et non pas un Dieu dur et sévère. Dieu veut que chacun d’entre nous soit heureux, prospère et en bonne santé. La loi de Dieu montre l’amour (Marc 12:28-33; Jacques 2:8) et le chemin qui mène à la vie (Deutéronome 10:13; 30:19). Et, une fois que nous commencerons à comprendre la Bible, nous en viendrons à la trouver la plus fascinante, la plus intéressante, la plus profitable et la plus agréable des occupations.

Une fois que vous aurez entamé cette étude, vous la trouverez tellement captivante que vous serez impatient de recevoir la prochaine leçon. Vous verrez qu’aucun amusement, aucun plaisir de la vie tangible, aucun sport, aucun divertissement social ou intérêt mondain ne peut être aussi spirituellement enrichissant! Parce que Dieu est amour, Lui, votre Créateur qui vous aime et qui veut que vous soyez heureux, en bonne santé et prospère, vous a donné la Bible. Elle est Sa Parole par laquelle Il vous révèle le moyen d’échapper à l’ennui, à la peur et à l’inquiétude, à la maladie et aux souffrances, à la pauvreté et à la misère, au vide et au mécontentement, et d’obtenir la vie abondante, prospère, heureuse, en bonne santé, qu’Il veut vous accorder pour toute l’éternité!

Nous devons réaliser, avant même de commencer à étudier la Bible elle-même, que la condition pour la comprendre est une complète soumission à ses enseignements, ses lois et instructions. Jésus a dit que nous devons vivre par elle (Matthieu 4:4), nous devons l’étudier afin que nous puissions calquer tout ce que nous faisons sur les instructions bibliques. Elle est notre guide de vie, que ce soit dans nos entreprises, les relations sociales et la vie politique, éducative ou religieuse. Dieu nous ordonne d’étudier la Bible. « Efforce-toi de te présenter devant Dieu » (2 Timothée 2:15). Celui qui n’étudie pas à cette fin – qui ne s’est pas soumis entièrement à Dieu afin que Dieu puisse diriger sa vie, ne peut jamais vraiment comprendre la Bible, peu importe son degré de diligence à étudier.

Il est absolument vrai que « tous ceux qui l’observent (la loi) ont une raison saine » (Psaumes 111:10), et ceux-là seulement – ceux qui ne veulent pas obéir à Dieu ne reçoivent pas la bonne compréhension! Et c’est dans la Bible que Ses commandements sont mentionnés et explicités.

Nous pensons que ce cours de Bible signifiera plus pour vous si vous comprenez son rapport essentiel à votre vie et aux événements qui se déroulent dans le monde. Sa connexion directe aux événements que vous lisez tous les jours dans les journaux, entendez tous les jours dans les bulletins d’information, voyez à la télévision, et/ou consultez sur internet. Pour savoir où bon nombre de ces événements conduiront, nous devons comprendre, d’abord, que l’Evangile de Jésus est le message divin envoyé par Dieu pour l’humanité, le message à propos du plan de Dieu qui s’accomplit ici-bas, de la fin de ce monde, et du Royaume de Dieu à venir – du monde de demain qui va arriver!

Si vous deviez essayer de comprendre une carte du monde, cela ne signifierait pas grand-chose pour vous, à moins que – et jusqu’à ce que – vous puissiez d’abord mettre le doigt sur l’endroit précis sur la carte où vous êtes vous-même en ce moment, et vous pourrez alors voir et comprendre le reste du monde par rapport à votre propre emplacement sur la carte, tout deviendra clair. Nous pensons que vous serez mieux à même de comprendre la Bible et de la trouver plus intéressante, si vous considérez toute son histoire et ses prophéties, ses enseignements et ses révélations divines, du point de vue de votre vie. Y compris, comment ce monde a été conduit jusqu’à l’heure actuelle, les conditions dans lesquelles vous vivez et vers où il est destiné à aller. Vous trouverez cette expérience la plus palpitante, la plus intéressante et la plus importante de toute votre vie si vous vous appliquez, et étudiez vraiment!

Rappelez-vous : Ce Cours de Bible est un cours d’étude biblique. Ce n’est pas seulement quelque chose à lire rapidement. Ce que nous avons écrit n’est que la ligne directrice pour vous aider à étudier la Bible. Le manuel le plus important de ce cours est la Bible! Ayez toujours votre Bible sous la main avant de vous asseoir pour étudier ce cours. Pour en apprendre plus à partir de ce cours, vous devriez envisager de lire tous les versets qui y sont référencés, et pas seulement ceux qui sont énumérés avec les questions à la fin de chaque cours. Sondez les Ecritures pour voir si les choses enseignées ici sont vraies (Actes 17:11).

 

Vous vivez dans un monde en chaos!

Beaucoup de gens aujourd’hui ont peur, tandis que d’autres sont sereins.

Même de nombreux commentateurs laïques reconnaissent aujourd’hui qu’il y a manifestement quelque chose de radicalement mauvais dans ce monde. Comment peuvent-ils apporter la paix dans le monde? Différentes solutions humaines sont proposées mais, sans Dieu, elles ne fonctionneront pas (cf. Rom 3:17-18).

Beaucoup de scientifiques et d’autres affirment ouvertement qu’à moins qu’un gouvernement mondial ne soit instauré à un moment donné, des armes super-destructrices finiront par anéantir l’humanité de la terre. Mais les nations ont échoué à accepter pacifiquement un gouvernement mondial! La Société des Nations, la Conférence de La Haye, le Pacte de Paris, les réunions de Berchtesgaden, Munich, Téhéran, Yalta, Potsdam, n’ont pas apporté la paix. Ni l’ONU, ni les Etats-Unis (malgré les diverses allégations de « Pax Americana »).

Entre les bombes atomiques et à hydrogène, les bombes à neutrons, les armes chimiques, les armes biologiques, les armes à impulsions électromagnétiques, et d’autres armes de haute technologie qui sont moins connues (ainsi que de futures armes actuellement en cours de développement), nous nous rapprochons de l’époque annoncée par Jésus il y a près de 2000 ans, « si le Seigneur n’avait abrégé ces jours, personne ne serait sauvé » (Marc 13:20).

Ni l’homme, ni les animaux, ni les oiseaux, ni les poissons ne seraient épargnés.

Oui, la civilisation de ce monde arrive à une crise! Est-ce que le terrible pouvoir de destruction de ces armes empêchera leur utilisation par un groupe assoiffé de pouvoir? Cela n’a jamais empêché l’utilisation de nouvelles armes quand l’occasion a été jugée bonne par certains! Des armes chimiques interdites ont même été utilisées pour tuer beaucoup de gens. Il est temps de s’inquiéter! L’humanité montre qu’elle est tout à fait incapable de se gouverner. Autrefois, la folle quête du pouvoir d’une nation cessait habituellement avec la mort de son dirigeant, mais d’autres candidats également assoiffés de pouvoir sont désormais formés à l’avance pour prendre la place du leader à sa disparition et la course à la destruction se poursuit sans relâche!

Quelle est la réponse ?

L’humanité va s’autodétruire de la face de la terre, si on la laisse poursuivre sans intervention directe de Dieu (Apocalypse 11.18) !

Alors que beaucoup préfèrent ignorer les prophéties et ne croient pas en une fin prochaine de cet âge, ce sujet était suffisamment important pour que Jésus réponde aux questions de ses disciples à ce sujet :

« 3 Il s’assit sur la montagne des oliviers. Et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question: Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde?

4 Jésus leur répondit: Prenez garde que personne ne vous séduise. 5 Car plusieurs viendront sous mon nom, disant: C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens. 6 Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres: gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin. 7 Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre. 8 Tout cela ne sera que le commencement des douleurs. » (Matthieu 24:3-8).

Nous semblons être arrivés au temps que Jésus appelle « le commencement des douleurs » (Matthieu 24:8, Marc 13:8). Et il ne doit pas être suivi par une époque vraiment agréable « Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais. Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés. » (Matthieu 24:21-22).

Si nous ne pouvons pas nous sauver nous-mêmes, qui peut nous sauver? La réponse à cette question vient de Celui dont la parole a été avérée des centaines de fois par des événements prédits par Ses prophètes, des événements qui se sont toujours réalisés.

Qui était-ce? Jésus (Marc 13:20). Nous devons non seulement croire en Lui, mais nous devons croire ce qu’Il dit et respecter Sa parole (Jean 8:31).

Ce qu’Il dit doit profondément nous inquiéter, vous et moi, et inquiéter tout le monde, car le temps est court! Vous ne perdrez certainement pas votre temps en étudiant les leçons de ce cours. Au contraire, vous allez découvrir votre seul moyen d’échapper aux événements qui vont se dérouler prochainement. Vous allez acquérir des connaissances qui vous récompenseront abondamment dans le futur par le bonheur. Vous serez rémunérés beaucoup plus généreusement pour vos efforts que pour tout ce que vous avez déjà accompli auparavant! Donc, mettez tous vos efforts dans l’étude de ces leçons. De la façon dont vous étudierez dépend votre avenir sur cette terre et votre avenir dans la vie future également.

 

Pourquoi Dieu doit intervenir dans les affaires internationales

D’innombrables hommes et femmes intelligents et éduqués se moquent de l’idée que Jésus-Christ va revenir bientôt. Pour eux, une telle idée n’a aucun sens! Vous avez probablement rencontré de telles personnes, n’est-ce pas?

Au 21ème siècle, l’ignorance et le dénigrement de la Bible semblent avoir augmenté, comme l’apôtre Pierre l’a prophétisé pour les derniers jours (2 Pierre 3:3-4).

Ils sont le produit typique d’une époque qui a perdu de vue la réalité de Dieu. Ils se moquent et écartent la parole de Dieu qui est la « parole de vérité » même (2 Corinthiens 6:7).

Notez les passages suivants du Livre des Proverbes :

« La crainte de l’Eternel est le commencement de la connaissance; Les insensés méprisent la sagesse et l’instruction. » (Proverbes 1:7).

« 29 Parce qu’ils ont haï la connaissance, Et qu’ils n’ont pas choisi la crainte de l’Eternel, 30 Parce qu’ils n’ont point aimé mes conseils, Et qu’ils ont dédaigné toutes mes réprimandes, 31 Ils se nourriront du fruit de leur voie, Et ils se rassasieront de leurs propres conseils, 32 Car la résistance des stupides les tue, Et la sécurité des insensés les perd. » (Proverbes 1:29-32).

« 19 Car la sagesse de ce monde est une folie devant Dieu. Aussi est-il écrit: Il prend les sages dans leur ruse. 20 Et encore: Le Seigneur connaît les pensées des sages, Il sait qu’elles sont vaines. 21 Que personne donc ne mette sa gloire dans des hommes. » (1 Corinthiens 3:19-21).

Cette époque se targue d’être la plus intellectuelle, la plus cosmopolite et la plus « sage du monde » qui ait jamais existé, mais elle a complètement perdu de vue la base même de toute connaissance : ce que nous sommes, pourquoi nous existons, quel est le but de l’existence humaine! Si ces intellectuels et autres connaissaient les réponses à ces questions, ils comprendraient la raison tout à fait logique et en fait l’absolue nécessité du retour prochain de Jésus-Christ pour gouverner cette terre.

Parce que peu la comprennent, la plupart périront (Matthieu 24:24).

 

Un chaos mondial inévitable!

En dépit des tentatives sérieuses pour parvenir à une paix durable, la guerre totale se profile à l’horizon. Avec l’émergence de la bombe à hydrogène, la possibilité d’une destruction globale est désormais une réalité! Même si nous sommes avertis que la seule solution est un gouvernement mondial, les tentatives humaines à atteindre cet objectif ont lamentablement échoué.

Divers hommes d’Etat et des scientifiques se rendent compte de ce que cela signifie. Certains commencent à avoir peur! La froide et cruelle réalité est que les êtres humains ont presque atteint le point de non-retour. Les êtres humains en sont arrivés à ne plus être capables de se protéger contre les armes horribles de leur propre invention. L’intervention d’une puissance supérieure est la seule vraie solution aux maux de ce monde.

Quand Jésus était sur la terre, Il savait ce que les inventions des hommes entraîneraient dans les années à venir. Jésus savait qu’en cette fin des temps, les hommes tâtonneraient dans le noir pour trouver le chemin de la paix, mais qu’ils seraient en fait sur le point d’anéantir l’humanité. Il a averti que « Si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé » (Matthieu 24:22 – La Bible de Jérusalem utilise l’expression « nul n’aurait eu la vie sauve »).

 

La cause des maux du monde

Dans cette même prophétie mémorable, Jésus nous donne une clé pour comprendre pourquoi notre monde actuel est dans un tel état catastrophique. Il a averti: « Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme. » (Matthieu 24:37).

Que faisaient les hommes aux jours de Noé, il y a des milliers d’années, pour que retombe sur eux une si terrible destruction?

Lisez dans votre Bible Genèse 6:12-13, où nous trouvons la réponse: « Dieu regarda la terre, et voici, elle était corrompue; car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre. Alors Dieu dit … ils ont rempli la terre de violence ».

Les hommes charnels avaient utilisé leur propre raisonnement humain et avaient déjà abandonné le mode de vie que Dieu avait donné à l’origine. Cette substitution du raisonnement humain perverti à la place de la voie de Dieu menace le monde de la destruction. Jésus a dit que les mêmes conditions prévaudraient juste avant Sa seconde venue.

Regardez autour de vous dans ce monde.

Remarquez ce que l’apôtre Paul fut inspiré d’écrire:

« 18 La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, 19 car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître.

20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, 21 puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. 22 Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous ; 23 et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. 24 C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs cœurs; en sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps ; 25 eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen!

26 C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature ; 27 et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. 28 Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, 29 étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité ; 30 rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence, 31 de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde. 32 Et, bien qu’ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font. » (Romains 1:18-32).

Notez que de nombreux comportements qui sont actuellement approuvés publiquement mèneront à la destruction. Pas seulement pour ceux qui les font, mais aussi pour ceux qui les approuvent!

Les hommes ont-ils recherché et pratiqué la voie de Dieu ou utilisent-ils toujours leur raisonnement humain pour justifier la poursuite de leur propre manière de vivre? Comme l’apôtre Paul a écrit à propos de tous les hommes charnels: « La destruction et le malheur sont sur leur route ; Ils ne connaissent pas le chemin de la paix ; La crainte de Dieu n’est pas devant leurs yeux » (Romains 3:16-18). Étudiez attentivement tout ce passage.

Un point essentiel pour comprendre le plan de Dieu est révélé ici.

Notez que Dieu parle d’un chemin de la paix et qu’Il lie l’ignorance de celui-ci à une seule chose : l’absence de la bonne sorte de crainte, la crainte de Dieu. L’attitude fondamentale d’irrévérence et même de mépris pour la volonté et l’autorité de Dieu est une caractéristique fréquente chez les personnes de tous âges d’aujourd’hui. Dans notre « âge des lumières », les hommes n’ont plus peur de faire le mal.

Où cela nous a-t-il conduits?

Aux Etats-Unis, pour ne citer qu’un exemple, le mensonge est considéré comme un droit, protégé en vertu de la constitution en accord avec la Cour suprême. Il y a des serrures sur tout, y compris électroniques (mots de passe) pour l’accès à l’information. Il y a des meurtres et de la violence (Ezéchiel 7:23).

Les gens commencent à réaliser que quelque chose est fondamentalement mauvais dans la société actuelle. Mais ce qui est encore plus inquiétant que la menace croissante de la criminalité individuelle, c’est la prise de conscience que dans cette génération, la terre entière est menacée par des dictateurs fous et criminels dans des nations belliqueuses qui ont maintenant les moyens d’éradiquer l’humanité de cette planète. Et cette menace ne vient pas seulement des nations et groupes de nations qui semblent être les fauteurs de guerre (cf. Esaïe 10:5-11).

 

C’est prophétisé!

Ces temps terribles sont prophétisés et décrits dans la Bible. Ouvrez votre Bible maintenant à 2 Timothée 3:

« 1 Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. 2 Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, 3 insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, 4 traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, 5 ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Eloigne-toi de ces hommes-là. » (2 Timothée 3:1-5).

Paul a été inspiré d’écrire à Timothée à propos des derniers jours, ce vingt-et-unième siècle, où la civilisation elle-même est menacée de tomber dans l’oubli!

Notez bien la condition des humains dégénérés de nos jours. Oui, des nations entières convoitent aujourd’hui la richesse des autres et sont prêtes à tuer et à détruire pour l’obtenir. Plutôt que de chercher l’Eternel Dieu, la plupart des nations sont très fières de leurs armées et des armes de destruction. Ils blasphèment constamment contre Dieu, en paroles et en actes.

Aux yeux de Dieu, beaucoup sont aujourd’hui des brutes. Beaucoup ont « une forme de piété », mais ils nient Son pouvoir d’intervenir dans les événements du monde et Son autorité de diriger leur vie, individuelle et collective. Les gens, dans tous les pays, semblent déterminés à faire les choses à leur manière, en dehors du vrai Dieu de la Bible.

Cette façon de vivre conduit à la mort. Dieu a inspiré Jérémie d’affirmer que « Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant » (Jérémie 17:9). La nature humaine n’a pas changé! Mais beaucoup d’intellectuels et d’autres souhaitent agir ainsi.

Rappelez-vous que Christ a déclaré que les conditions de vie dans ce monde juste avant Sa seconde venue seraient « comme du temps de Noé » (Matthieu 24:37). Contrairement aux jours de Noé, l’humanité a aujourd’hui la capacité de relativement rapidement et complètement détruire la planète entière – et de diverses manières.

Le scientifique britannique Sir Robert Watson-Watt, le développeur du radar, fait la description suivante parce que, dit-il, « je ne suis pas optimiste, je pense que la race humaine survivra pendant encore 10 ans. » Il dit qu’il y a maintenant trois façons dont la population mondiale peut être anéantie en quelques heures. La première est la bombe à hydrogène – la deuxième est une toxine mortelle qui peut facilement être produite par l’organisme botulinus.  Il met en garde avec tristesse : « Il suffirait d’une demi-livre seulement pour tuer tous les animaux et toute la population humaine mondiale »! « Et il est produit facilement, il est bien connu, et, avec un groupe bien formé, il pourrait facilement être rendu mortel. Comme troisième méthode de destruction de l’humanité, il a cité les gaz neurotoxiques. Trois méthodes d’annihilation mondiale!

Pensez-y!

Il y a quelques décennies, Sir Robert Watson et le Dr Brock Chisholm, de Victoria « se sont associés pour informer le monde d’une connaissance qui ne devrait plus être gardée secrète » (Daily Sun, Vancouver, BC, le 21 janv. 1959). Un haut fonctionnaire du Pentagone, à Washington DC, a dit sans ambages: « Le seul fait de mentionner le terme de guerre bactériologique (botulique) nous terrifie. »

Et la capacité d’annihilation n’a fait qu’empirer depuis.

Quelque chose de drastique doit être entrepris, sinon l’humanité va s’autodétruire.

 

Un seul espoir

La cause fondamentale du chaos du monde et – en principe – la solution, ont été révélées par deux hommes d’Etat américains décédés. Dans son discours inaugural, le président Dwight D. Eisenhower a déclaré :

« Dans la précipitation rapide des grands événements, nous nous trouvons à tâtonner pour connaître le plein sens et la signification de l’époque dans laquelle nous vivons. . . Où en sommes-nous arrivés, dans le long pèlerinage de l’homme de l’obscurité vers la lumière? Nous approchons-nous de la lumière d’un jour de liberté et de paix pour toute l’humanité? Ou les ombres d’une autre nuit se rapprochent-elles de nous? . . . La science semble prête à nous accorder, comme cadeau ultime, le pouvoir  d’éradiquer toute vie humaine de cette planète ».

Oui, il se rendait compte que l’humanité pouvait se détruire. Puis, après avoir énoncé les neuf principes qui devraient régir nos relations internationales, il a énoncé une vérité qui – si elle est bien appliquée – serait un grand pas vers la solution, non seulement de nos problèmes, mais de ceux du monde entier. Il a dit: « Car cette vérité doit être claire pour nous : Quoi que ce soit que l’Amérique espère réaliser dans le monde, cela doit d’abord se réaliser dans le cœur de l’Amérique. »

Qu’il le réalise ou pas, le président Eisenhower était exactement en accord avec la Parole de Dieu dans sa déclaration que, en Amérique, comme dans tous les pays, le cœur, le caractère des hommes doit changer si nous voulons avoir la paix dans le monde.

Voyons maintenant une déclaration unique et saisissante faite par feu le général Douglas MacArthur à cet égard. Quand il a été relevé de son commandement et a dû retourner dans son pays par ordre du président Truman, le général MacArthur a prononcé un discours historique devant le Congrès réuni des États-Unis. Dans ce discours dramatique se trouvent des déclarations pointues qui ont révélé la profondeur de sa compréhension ; il a dit :

« Je connais la guerre comme peu d’autres hommes vivant aujourd’hui la connaissent, et rien pour moi – et rien pour moi – n’est plus révoltant. . . Les hommes, depuis la nuit des temps, ont recherché la paix. . . Des alliances militaires, des rapports de force, des ligues de nations, ont tour à tour échoué, laissant comme seule solution possible la guerre. Le pouvoir de destruction totale de la guerre bloque maintenant cette alternative. Nous avons eu notre dernière chance. Si nous ne concevons pas un système plus large et plus équitable, notre Armageddon sera à notre porte. Le problème est fondamentalement théologique et implique un esprit de renouveau et l’amélioration du caractère humain qui se synchronisera avec nos avances presque incomparables dans la science, l’art, la littérature et tous les développements culturels des 2000 dernières années. »

« Si nous voulons sauver la chair, cela doit passer par l’esprit ».

Examinons ces déclarations remarquables. Bien qu’il ait été un général couronné de succès, MacArthur estime qu’avec la guerre mondiale, nous avons eu notre dernière chance! Ces deux anciens militaires savaient que la seule solution, le seul espoir d’éviter l’anéantissement de l’homme serait un renouvellement de l’esprit humain, un changement de la tendance de l’humanité à faire le mal (cf. Ecclésiaste 7:9, Ézéchiel 11:19-20), une re-construction du caractère de l’homme.

 

La réponse

Si les êtres humains égarés étaient livrés à eux-mêmes assez longtemps pour résoudre les problèmes de ce monde, le résultat final serait la destruction globale (Matthieu 24:22, Marc 13:19-20).

Certaines personnes veulent sincèrement faire le bien, mais elles ne connaissent pas le chemin de la paix. Elles sont honnêtement sincères, mais ont honnêtement tort. Comme Salomon fut inspiré d’écrire : « Telle voie paraît droite à un homme, Mais son issue, c’est la voie de la mort » (Proverbes 14:12).

Dieu dit que la voie normale, charnelle, que les êtres humains veulent suivre mène à la mort. Les gens se sont souvent trompés en pensant qu’il n’y a pas de danger particulier en ce moment – que le monde a toujours été comme ça. C’est en partie vrai.

La nature humaine a toujours été comme ça. L’homme charnel a toujours apporté la mort et la destruction dans le monde. Cependant, rappelez-vous que Paul a dit: « Mais les hommes méchants et imposteurs avanceront toujours plus dans le mal » (2 Timothée 3:13). Et le plus important de tout, avant la deuxième guerre mondiale, jamais une annihilation humaine massive n’a été possible – et c’est pire maintenant.

L’homme a depuis longtemps des canons et des obus puissants. Plus tard, on a commencé à utiliser les chars et les avions. Mais aujourd’hui, nous avons des roquettes qui lâchent des missiles à hydrogène et peuvent détruire des villes entières par télécommande! On croit que les bombes à impulsion électromagnétique, si elles étaient lâchées aux bons endroits, pourraient ramener une grande partie du monde occidental vers une sorte d’âge de pierre. L’anéantissement de l’homme n’est pas une vague possibilité, mais une réalité terrifiante!

Et maintenant, rien ne peut sauver l’homme de l’autodestruction si ce n’est une modification dans la nature humaine, dans le caractère de l’homme. Mais en dépit de toutes les églises qui se disent « chrétiennes », en dépit des faibles efforts de l’ONU, en dépit de tout ce que l’homme fait pour apporter la paix et le bonheur, la guerre totale se profile à l’horizon. Bien qu’il y aura des moments de paix apparente, des déclarations de paix et de sécurité seront faites juste avant qu’une ruine soudaine ne les surprenne (1 Thessaloniciens 5:3). Malheureusement, beaucoup croiront ceux qui annonceront faussement l’aube d’une époque de paix en dehors du Dieu de la Bible (Ezéchiel 13:10-16).

Tout comme Salomon a été inspiré d’écrire, la voie qui paraît droite aux hommes conduit À la mort. Quelle est la réponse? Seul Dieu peut changer le caractère de l’homme, et forcer l’homme à apprendre le chemin de la paix.

C’est pourquoi le Christ reviendra pour prendre en charge les « royaumes du monde » (Apocalypse 11:15).

C’est pourquoi « Il les paîtra avec une verge de fer » (Apocalypse 19:15). C’est la seule façon de préserver la vie humaine sur cette planète. Jésus-Christ savait dans quelle situation catastrophique les hommes se mettraient en ces temps de la fin, quand Il a dit: « Et si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé » (Matthieu 24:22).

Puisse Dieu vous aider à saisir la signification et la réalité de ces choses quand vous lisez ces passages.

Ils montrent que Dieu a prévu l’invention de nos armes actuelles de destruction massive bien avant que l’homme en ait même rêvé. Et ils révèlent que Dieu avait déjà prévu la seule solution réelle et logique. Tout le plan de Dieu est tout aussi logique et réel.

Le modèle du plan si mal compris de Dieu nous est donné dans les deux premiers chapitres de la Genèse. C’est la semaine de sept jours.

Comme Dieu a initialement fixé les temps, Il a donné à l’homme six jours de travail suivis d’une journée de repos. Dans Hébreux 4:4,10-11, le septième jour est aussi un type du repos, d’un repos de paix de 1000 ans qui suivra l’âge actuel du travail de l’homme et de sa lutte futile pour dominer la terre.

Remarquez qu’après l’intervention de Christ, le temps de repos de paix sous Son règne est spécifiquement appelé « mille ans » (Apocalypse 20:4). Si le « dernier jour » du plan de 7000 ans de Dieu est de 1000 ans, alors les six jours précédents, qu’Il a alloués À l’humanité pour réaliser ses propres idées, équivaudraient à 6000 ans.

Et c’est exactement ce que les événements mondiaux actuels prouvent.

Regardez autour de vous! Ce monde court à sa perte!

Si vous additionnez les durées de vie des différents personnages de la Genèse, les règnes des rois, et vérifiez les dates de certains événements de la Bible, vous verrez que les 6000 ans alloués à l’espèce humaine sont presque écoulés.

En d’autres termes, la tendance des événements mondiaux est en train de prouver que nous sommes très prochès de l’époque au cours de laquelle les Ecritures ont toujours dit que le Christ reviendrait, lorsque la probabilité de la destruction du monde deviendrait une réalité. Les six mille ans d’histoire humaine sont presque écoulés. Ceci est donc la preuve – la double preuve – que Christ reviendra au cours de notre génération!

L’hypothèse communément admise que l’humanité telle qu’elle est aujourd’hui a vécu sur la terre depuis d’innombrables dizaines de milliers d’années est totalement réfutée! La véritable science le réfute! Aussi étrange que cela puisse paraître, la théorie de l’évolution de l’homme est non seulement non prouvée, mais incontestablement réfutée, lorsque nous comprenons les faits.

Une prochaine leçon vous donnera ces faits, afin que vous puissiez les examiner chez vous! Les apôtres ne comprenaient pas pleinement ce plan de Dieu quand Christ était encore sur terre. Ils pensaient que le Royaume serait établi à leur époque, alors que seulement environ 4000 ans du plan de Dieu avaient été accomplis.

Mais avant de mourir, les apôtres connaissaient le plan de Dieu. Pierre a dit: « Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse [du retour du Christ]. . . mais il use de patience envers vous … » (2 Pierre 3:9).

Dieu est patient.

Dieu s’est abstenu d’intervenir dans les affaires du monde pendant près de 6000 ans.

Pourquoi?

Parce qu’Il n’interviendra pas avant que l’humanité ne soit forcée de crier à Dieu par peur de l’auto-extermination. Notez que le jour de l’intervention et du règne du Christ est comparé à « mille ans » (Apocalypse 20:4; Cf. Psaume 90:4).

Pierre écrit également qu’une journée dans le plan de Dieu est comme « mille ans » et « mille ans » de la civilisation humaine sont comme un jour dans Sa semaine prophétisée de sept jours de 1000 ans (2 Pierre 3:8).

Christ doit venir a la fin de six mille ans de lutte et d’esclavage de l’homme. Les vrais disciples du Christ ont compris depuis longtemps que Dieu enverra Jésus-Christ pour rétablir Son gouvernement au début du 7e millénaire, ce qui marquera le début de mille ans de repos et de paix.

Comme il est inquiétant de penser que de nos jours, au moment même où 6000 années sont presque écoulées, la vie sur terre est menacée d’extinction! Quelle merveille de savoir que Jésus Lui-même a dit que, quand on verrait ces choses arriver, Il reviendrait!

 

Qu’est-ce que la Bible?

Le mot « Bible » vient du mot grec « biblio » qui signifie « livre ».

Dans cette leçon (comme dans beaucoup d’autres) quand le terme « Bible » (ou « Sainte Bible ») est utilisé, il se réfère aux 39 livres considérés par la plupart des Juifs comme les Écritures, et écrits à l’origine en hébreu (connus sous le nom d’Écritures hébraïques ou Ancien Testament) , ainsi que les 27 livres considérés par la plupart de ceux qui professent Christ comme les Écritures et principalement écrits à l’origine en grec (connus sous le nom des Écritures grecques ou Nouveau Testament).

Aucun des livres de la Bible n’a été écrit à l’origine en latin, ni en français. Ainsi, l’ancienne Vulgate latine de Jérôme qu’utilisent beaucoup de catholiques et la vieille version Louis Segond de la Bible, que beaucoup de protestants et d’autres utilisent, ne sont pas les paroles directement inspirées de Dieu. Elles sont des traductions, et parfois des traductions de traductions. Et souvent, des traductions nécessitent une approximation, et parfois des traducteurs font des erreurs intentionnelles et non intentionnelles.

Les manuscrits originaux n’existent plus car ils ont pourri, ont été perdus et/ou détruits. Cependant, il y a plus de manuscrits anciens qui soutiennent la Bible que d’autres livres ou écrits depuis des milliers d’années. Les Juifs, pour ne citer qu’un exemple, utilisaient des procédures de copie et de contrôle très strictes visant à éliminer presque totalement les erreurs de transcription. Le Nouveau Testament avait suffisamment de copies en circulation sur les courtes périodes de sa rédaction afin d’assurer l’intégrité globale des textes utilisés.

Mais la question de savoir quels manuscrits devaient être la source de la traduction créa quelques controverses. L’édition Nestle-Aland NA27 du texte grec du Nouveau Testament (NA27/UBS4) déclare avoir utilisé tous les manuscrits grecs connus alors, et considère habituellement les manuscrits plus anciens comme étant plus proches des écrits originaux (et ils ne contiennent pas la version apocryphe de 1 Jean 5:7-8 que le Textus Receptus contient). Cela ne veut bien sûr pas dire que l’édition NA27 est parfaite, le meilleur texte est l’original, et il semble que la version de ce qui a parfois été appelé le « texte traditionnel » – sur lequel les Receptus Textus se basent – était le texte de l’église primitive d’Asie Mineure et de Byzance.

Fait intéressant, lorsque les églises gréco-romaines avaient tendance à s’éloigner du point de vue biblique « Semiarien » à propos de la divinité, à la fin du quatrième siècle, elles ont commencé à moins se baser sur le « texte traditionnel » et ont parfois donné plus de crédibilité qu’elles ne devaient à certains manuscrits (Burgon JW. les causes de la corruption du texte traditionnel des Saints Évangiles. Cosimo Classics, 2007, p. 2).

Il convient de souligner que la Bible n’a jamais suggéré que l’Esprit de Dieu conduirait des traducteurs à produire une meilleure version que celle de la Bible originale (comme certains défenseurs des  Septante semblent le croire).

Parfois, il est utile de lire plusieurs traductions, qui peuvent aider à votre compréhension, bien que parfois le parti-pris du traducteur peut être un problème. Mais plus vous lisez vraiment la Bible, en particulier avec l’aide de Dieu, plus vous devriez être capable de discerner la vérité par opposition aux traditions déformées des hommes.

Plus de détails sur la façon dont les livres de la Bible ont été rassemblés et les quels ont été considérés comme constituant les Saintes Écritures seront donnés dans d’autres leçons.

 

Lire la Bible

Lorsqu’Il eut physiquement faim et qu’Il fut tenté par Satan, Jésus a cité le livre du Deutéronome:

4 L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu (Matthieu 4:4).

Ses autres réponses à Satan étaient aussi des applications pratiques et citations des Écritures (Matthieu 4:7,10) et non du raisonnement humain (ou des traditions contradictoires des hommes).

C’est une des raisons pour lesquelles il est nécessaire de lire la Bible :

« 3 Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, 4 détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. » (2 Timothée 4:3-4).

Ce temps semble être au-dessus de nos têtes et, apparemment, va s’aggraver.

Jésus a prié le Père :

« Sanctifie-les par ta vérité. Ta parole est vérité » (Jean 17:17).

Les Psaumes déclarent « … Et ta loi est la vérité » (Ps 119:142 – fin du verset).

Puisque la loi de Dieu et Sa parole sont la vérité, comment pouvez-vous connaître la vérité sans la lecture ou l’écoute de la Bible?

La lecture de la Bible est la façon de mesurer si oui ou non quelque chose est vrai. La Bible nous enseigne la  vraie doctrine et la bonne façon de vivre.

Paul était un prédicateur de Dieu, mais comment les gens le sauraient-ils? Ils le sauraient s’ils avaient la connaissance de la Bible.

Comment obtenir la connaissance de la Bible? D’abord en la lisant. Puis en l’étudiant.

Quand Paul a prêché à Bérée, il est écrit que :

« Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique; ils reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient chaque jour les Ecritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact. » (Actes 17:11).

Les Beréens sondaient chaque jour les Écritures ; nous devrions faire de même.

L’Écriture est inspirée de Dieu (2 Timothée 3:16) et ne représente pas l’opinion de ses rédacteurs. Ses prophéties émanent de Dieu, « car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu. » (2 Pierre 1:21).

Notez les points suivants :

« 19 Et nous tenons pour d’autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour vienne à paraître et que l’étoile du matin se lève dans vos cœurs; 20 sachant tout d’abord vous-mêmes qu’aucune prophétie de l’Ecriture ne peut être un objet d’interprétation particulière, 21 car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu. » (2 Pierre 1:19-21).

Les paroles prophétiques de Dieu sont sûres. C’est certainement réconfortant en ces temps de la fin.

En plus de fournir l’instruction, la doctrine et la correction, la lecture de la Bible vous aide à connaître les sentiments et les pensées de votre cœur.

« Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du cœur » (Hébreux 4:12).

Les chrétiens doivent lire et étudier la Bible.

 

Instructions finales importantes

Maintenant, nous sommes prêts pour la partie terminale de la leçon. Mais attendez! Est-ce que votre Bible est en face de vous? Sinon, ne lisez pas un mot! Arrêtez ici! Allez chercher votre Bible.

Prenez en outre plusieurs feuilles de papier, et un crayon ou un stylo, afin que vous puissiez prendre des notes pour vous rappeler ce que vous apprendrez.

Ce cours est basé sur la version Louis Segond. Pour la plus grande partie de la leçon, vous pouvez utiliser d’autres traductions, mais les questions et les réponses se référent spécifiquement à la version Louis Segond, sauf indication contraire. Donc, en général, la version Louis Segond est le meilleur choix pour le Cours de Bible.

Maintenant, nous sommes prêts à commencer cette leçon. Rappelez-vous : vous devez ouvrir votre Bible à chaque passage que nous vous donnons dans cette leçon. Ne vous contentez pas de nous croire (les équipes dirigées par feu C. Paul Meredith et/ou Bob Thiel) – croyez ce que la Bible enseigne réellement.

Vous devriez lire et relire, étudier réellement chaque passage dans votre Bible. Il s’agit d’un cours d’étude de la Bible – une étude de la Bible, pas seulement une étude de ces mots que nous écrivons ici pour vous. Nos paroles sont destinées à vous montrer où chercher dans votre Bible, pour vous aider à savoir comment étudier la Bible.

Maintenant, avec votre Bible, un bon dictionnaire, votre papier et un crayon ou un stylo devant vous sur votre bureau ou votre table, voici la méthode pour étudier : Notez, proprement, sur votre papier, le titre « Leçon I » et soulignez-le.

 

Ensuite : « Qu’est-ce que la fin du monde? »

En dessous, le numéro de chaque question, et notez la réponse, de votre propre écriture (certains d’entre vous préféreront peut-être dactylographier). A titre d’exemples pour les questions, voici ce que vous allez écrire sur votre papier :

1. Matthieu 24:3 – « Il s’assit sur la montagne des oliviers. Et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question: Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde? »

Écrivez aussi toutes les autres pensées ou commentaires que vous souhaitez vous rappeler. Lorsque vous avez terminé cette question, que vous l’avez étudiée et que vous êtes sûr que vous la comprenez, alors lisez la question 2.

2. Écrivez votre propre réponse à la question, après avoir lu le commentaire et les passages de la Bible qui peuvent être cités dans la question.

Après la question 3, écrivez votre réponse, et écrivez aussi chaque mot du verset Matthieu 24:22.

Ce serait beaucoup mieux pour certains d’entre vous, si vous alliez dans une librairie ou une papeterie, et achetiez une réserve de feuilles volantes perforées de papier blanc. Achetez également un classeur, et gardez ces leçons et vos propres notes et réponses ensemble dans le classeur.

Ne nous envoyez pas les réponses à ces leçons. Conservez-les pour référence. (Il se peut que nous offrions un certificat gratuit pour ceux qui terminent l’ensemble du cours et/ou des parties importantes de celui-ci, mais ce serait après 2014, et nous projetons de l’annoncer en ligne et probablement ailleurs. Si nous faisons finalement ainsi, nous aimerions que vous envoyiez simplement une copie des leçons que vous avez terminées et/ou questions dans certaines parties du cours.)

Certains peuvent se demander: « Est-il vraiment nécessaire d’écrire? »

Oui!

Evidemment!

Pourquoi?

Voici pourquoi!

Nous voulons que vous compreniez vraiment la Bible. Les chrétiens doivent être des enseignants (cf. Héb 5:12) et doivent connaître suffisamment leur Bible pour être « toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l’espérance qui est en vous » (1 Pierre 3:15).

Ecrire ce que vous apprenez vous aidera à mieux vous en souvenir.

Vous pouvez également passer rapidement en revue vos leçons, si nécessaire, si vous les avez sous cette forme. En outre, cela va grandement vous aider à expliquer la Bible à d’autres.

Nous vous donnons une véritable vue d’ensemble, résumée, compréhensible de la Bible. Vous voudrez souvent vous référer à ces leçons et à leur explication dans vos propres mots, dans les années à venir, quand vous les appliquerez pour éclaircir des points de la Bible. Rappelez-vous, vous devez passer au moins une demi-heure chaque jour à étudier votre Bible avec ce cours d’étude biblique. Maintenant, nous sommes prêts …

 

Étudiez votre Bible : Leçon 1

Qu’est-ce que la « fin du monde »?

1. Jésus a-Il jamais été interrogé sur le destin actuel inquiétant de la civilisation – la fin de cet âge et les signes de Son Avènement? Matthieu 24:3.

2. Est-ce que ce verset fait-il référence à la fin du monde physique? – Ou fait-il référence à la fin de la présente époque de mauvaise gestion humaine? Comment les versions modernes de la Bible traduisent-elles Matthieu 24:3?

Commentaire : Dans l’ancien grec, il existait trois mots différents qui peuvent être traduits par le seul mot français « monde ». Le mot grec original utilisé dans Matthieu 24: 3 est « aion », ce qui signifie « âge » ou « ère » – pas le monde physique dans lequel nous vivons. Parce que beaucoup ont grandi en entendant la version Louis Segond, ils comprennent souvent mal que la Bible ne prophétise pas la fin de la terre, mais la fin du système de gouvernement contrôlé par l’homme au cours de cet âge.

Jésus a donc été interrogé par ses disciples sur la fin de cet « âge » – la fin de cette civilisation actuelle – plutôt que sur la destruction du globe terrestre.

3. Qu’est-ce que Jésus déclara qu’il adviendrait s’Il ne revenait pas ? Matthieu 24: 22.

Dans ce verset, il n’est pas question du salut spirituel, mais d’un sauvetage physique. La Bible de Jérusalem traduit le verset par « nul n’aurait eu la vie sauve. »

4. Est-ce que Jésus a prophétisé que seuls les Juifs, ou seuls les chrétiens, seraient menacés d’annihilation totale ? Ou a-t-Il prophétisé que « nulle chair » ne serait épargnée de cette menace de destruction? N’est-ce pas la preuve concluante que Dieu doit intervenir pour empêcher l’annihilation totale de l’humanité?

5. Lorsque les nations seront en train de se détruire l’une l’autre dans leur tentative suicidaire de prendre le contrôle du monde, Dieu interviendra-t-Il pour abréger les jours de la guerre qui va embraser le monde? Comparez Matthieu 24:22 avec Marc 13:20.

Commentaire : Ces versets ne signifient pas que Dieu va changer Son plan et l’horaire des événements mondiaux, mais que, comme Il l’avait prévu à l’origine, Il interviendra au moment où l’humanité sera sur le point de s’autodétruire. Par Son intervention prévue, Il va abréger les jours de la domination de l’homme sur l’homme, qui aurait autrement conduit à l’anéantissement de toute vie humaine.

 

Nécessité de l’intervention divine

1. Y a-t-il jamais eu un temps de détresse pareil à celui qui arrivera à la fin de cet âge? Matthieu 24:21.

Que dit Marc 13:19 à ce sujet?

2. Les prophètes de l’Ancien Testament ont-t-ils prédit ce même temps d’angoisse ? Jérémie 30:7, Daniel 12:1.

Comme chacun de ces versets l’explique, il n’y a jamais eu et il n’y aura jamais plus une telle époque de détresse. Parlent-ils donc de trois événements différents ou d’une période culminante, qui arrivera à la fin de la présente génération?

3. Les prophètes dirent-ils que ces événements horribles seraient causés par les ravages destructeurs de la guerre nucléaire moderne? Joël 2: 1-3. Lisez aussi Esaïe 33:11,12.

Y aura-t-il plus jamais une pareille époque? Pourquoi cette prophétie de Joël se rapporterait-elle à la même époque dont parla Jésus? Cette détresse à grande échelle, que Joël décrit, pourrait-elle être la conséquence de méthodes de guerre anciennes et dépassées?

4. Se peut-il qu’avec la découverte de l’atome et l’invention des bombes à hydrogène, fusées, armes biologiques, engins nucléaires, gaz toxiques, et autres formes modernes de transport militaire et d’armement, l’homme se soit enfin procuré, pour la première fois, le moyen d’anéantir toute vie sur terre? Apocalypse 9:5-10 et 16-19.

Ces symboles utilisés dans Apocalypse décrivent-ils les souffrances et les tourments causés par des gaz toxiques et un carnage général, résultant de l’emploi des dernières armes nucléaires ? Jean a décrit les armes de guerre de nos jours par les symboles caractéristiques de son époque. Les premiers chrétiens savaient que cette description était symbolique car de telles choses n’existaient pas alors. D’autre part, il va sans dire que Jean n’aurait pu utiliser des mots modernes comme « chars d’assaut » ou « fusées » ou « hélicoptères » ou « jets » pour la simple raison que personne – aucun traducteur – n’aurait pu en comprendre le sens.

5. Considérons un instant une époque, il y a environ 4300 ans, où Dieu est intervenu dans les affaires humaines pour retarder les circonstances qui ressemblaient à celles qui nous menacent aujourd’hui. L’homme voulait-il alors se faire un grand nom et gouverner le monde par ses propres lois? Genèse 11:4.

6. Pourquoi Dieu est-Il intervenu en dispersant les races et en confondant leurs langages à Babel? Genèse 11:6.

7. N’est-ce pas le signe que Dieu a un plan, en retardant et en endiguant le génie inventif de l’homme? Genèse 11:6 ne prouve-t-il pas aussi que lorsque les hommes tentent de former une grande union mondiale, d’apprendre à parler les langues les uns des autres, et finalement de mettre en commun leurs richesses et leurs connaissances scientifiques, plus rien ne les arrêterait? Ne finiraient-ils pas par s’entre-détruire au moyen de leurs propres inventions?

 

La cause des maux du monde

1. Quand Dieu interviendra pour empêcher l’annihilation de la race humaine, Il devra également prévenir les guerres futures en supprimant la cause des querelles! Or, quelle est la cause fondamentale des guerres ou des querelles? Jacques 4:1-2.

2. Les convoitises et les passions de la nature humaine sont-elles fondamentalement bonnes ou mauvaises? Comparez Luc 11:13 avec Romains 3:10-19 et Ecclésiaste 7:29.

Notez, cependant, que la nature humaine est une combinaison de bon et de mauvais. Jacques 3:9-10 et Luc 6:45.

3. Ce monde est-il aussi une combinaison de bon et de mauvais? Des actions et des décisions, qui semblent droites aux grands dirigeants et au peuple en général, donnent-elles souvent des résultats terribles? Proverbes 14:12.

Ce proverbe ne doit-il pas être important, si Dieu estime qu’il vaut la peine d’être répété? Proverbes 16:25.

Le fait que le monde est confronté à l’autodestruction aujourd’hui ne prouve-t-il pas que la force de la nature mauvaise de l’homme est supérieure à la force de la partie bonne de sa nature?

4. L’humanité connaît-elle vraiment le chemin de la paix ? Romains 3:17.

Comment un prophète de l’Ancien Testament a-t-il décrit la véritable compréhension de la paix de l’humanité? Esaïe 59:8.

5. De par leur ignorance, leur haine et leur lâcheté, les dirigeants du monde ont-ils tué le Prince de la Paix (Ésaïe 9:6), le Seigneur de gloire? 1 Corinthiens 2:8.

6. Qu’est-ce qui séduit l’homme en lui faisant croire que les actions qui mènent à la mort peuvent apporter la paix ? Jérémie 17:9, 1 Jean 2:16.

(Rappelez-vous que dans l’Écriture, le mot « cœur » est souvent utilisé, dans un sens imagé, pour désigner le siège de la nature humaine.) Les dirigeants peuvent-ils donc être trompés par leurs propres convoitises, en pensant que leurs mauvaises oeuvres sont justes et bonnes, tant pour eux que pour le monde?

Peuvent-ils tromper leurs partisans et contribuer à leur destruction? Esaïe 3:12, 9:16.

7. Paul a-t-il prédit qu’à la fin de cet âge, les hommes seraient traîtres, cruels, cupides, convoitant les richesses et les territoires d’autrui? 2 Timothée 3:1-5.

8. La connaissance a-t-elle tendance à accroître l’orgueil? 1 Corinthiens 8:1. Mais quel est le résultat de l’amour de Dieu? 1 Corinthiens 8:1.

L’autorité non méritée peut-elle entraîner la vanité? 1 Timothée 3:6.

Puisque nous vivons à une époque où la connaissance scientifique augmente, permettant à une poignée de personnes d’accaparer une incroyable puissance industrielle et scientifique, la nature humaine rendra-t-elle les humains meilleurs ou de plus en plus mauvais dans les derniers jours? 2 Timothée 3:1,13.

9. Grâce aux récentes inventions de la science et de la technologie, les cupides sont-ils maintenant à même de convoiter, de saisir et de détruire plus que jamais auparavant?

 

Il est grand temps de vous réveiller! Ou vous serez détruits!

1. Y aura-t-il des moqueurs dans les derniers jours, qui nieront que Jésus va revenir ? 2 Pierre 3:3,4.

Lorsque la puissance de la Bête émergera et sera identifiée par les fidèles de Philadelphie (Apocalypse 3:7-13), vestige de l’Église de Dieu, qui proclamera l’évangile du royaume au monde (Matthieu 24:14-15), cela entraînera-t-il la persécution? Daniel 11:28-35.

La civilisation sera-t-elle menacée d’extermination par des despotes fous? Matthieu 24:15, 22 ; Apocalypse 13.

2. La nature humaine a-t-elle vraiment changé? Matthieu 24:37-39 et Luc 17:26-30.

Bien que la nature humaine n’ait pas fondamentalement changé depuis l’époque de Noé, les moyens scientifiques de destruction sont-ils restés les mêmes? Les nations fabriquent-elles des armes de plus en plus puissantes dans le but d’amener la paix ? Ou est-ce plutôt pour massacrer leurs ennemis?

3. La plupart des gens aujourd’hui sont-ils vraiment préoccupés par le danger mortel de la guerre suicidaire pour la domination du monde? 2 Thessaloniciens 2:9-12, Matthieu 24:39.

Les gens sont-ils assez attentifs aux événements du monde pour les appréhender ? Le monde continue-il dans sa routine au jour le jour sans se soucier de ce qui va se passer?

4. Les efforts humains pour rééduquer le monde et les plans de paix réussiront-ils à empêcher l’anéantissement? Esaïe 33: 7-8.

Quand les ambassadeurs de la paix pleureront amèrement, quand les villes seront rasées, Dieu interviendra-t-Il pour sauver l’humanité? Verset 10.

5. Tout au long de la Bible, la guerre est dépeinte comme une pénalité du péché, conséquence de l’envie ou de la convoitise. Jacques 4: 1-2.

Les ambassadeurs des nations peuvent-ils pardonner les péchés? Peuvent-ils dès lors arrêter définitivement la guerre, qui est sa conséquence?

Commentaire : La paix mondiale ne peut être assurée à moins que la rançon du péché ne soit effacée par un paiement d’égale valeur. Par conséquent, il va sans dire que seul le Christ peut mettre fin aux guerres, puisque Lui seul en a payé la rançon totale par Sa mort. Christ est mort pour que nous ne devions pas tous mourir par les fléaux à venir. En intervenant bientôt dans les affaires humaines, Dieu supprimera l’amende ou la rançon encourue par la race humaine. Son Fils a déjà, de Son propre gré, payé notre rançon à notre place.

6. Après être intervenu, Dieu entreprendra-t-Il de rééduquer le monde et d’éliminer les causes fondamentales de la guerre? Ésaïe 2:3-4 et Michée 4:1-4.

Au lieu d’être enseigné, dans les institutions d’enseignement actuelles, à créer des instruments d’anéantissement pour détruire d’autres êtres humains, les gens vont-ils alors être enseignés à se maîtriser et à contrôler leur nature humaine – pour guider leur génie inventif uniquement dans les voies de la paix?

7. Les nations devront-elles être réprimandées avec autorité? Esaïe 34:2.

Leur apprendra-t-on enfin la bonne voie – le vrai chemin de la paix? Esaïe 30:21.

Et les chrétiens de cette époque y participeront. C’est une raison supplémentaire pour étudier et connaître la Bible maintenant.

8. La prophétie est-elle fiable? 2 Pierre 1:19-21.

N’est-ce pas un réconfort lorsque nous voyons tout ce qui se passe dans le monde aujourd’hui?

FIN DE LA PREMIERE LECON

 

Posted in Français