Déclaration des croyances de L’Église Continue de Dieu

Déclaration des croyances de

L’Église Continue de Dieu

 

Combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. (Jude 3, Louis Segond (LSG)), Persévérez dans l’amour fraternel (Philadelphie). (Hébreux 13:1) …persévérer  dans l’enseignement des apôtres, (Actes 2:42 LSG)

Le but de ce document est d’énumérer les diverses croyances de ceux qui font partie du reste Philadelphien de l’Église de Dieu, et plus spécifiquement de l’Église Continue de Dieu (ce n’est pas encore fini.) Puisque les Philadelphiens sont dispersés à l’intérieur de diverses organisations et divers lieux géographiques, certains Philadelphiens n’adhèrent peut-être pas à toutes les croyances dans cet article, mais seraient d’accord avec la majorité (voici un lien Articles on various COG groups). Néanmoins ceux dans l’Église Continue de Dieu adhèrent à toutes.

L’Église Continue de Dieu a été formée et rendue public le 28 février 2012, principalement parce qu’à ce moment-là il était clair qu’aucune autre Église de Dieu avait le même engagement aux enseignements de l’ère Philadelphienne ni assez d’« amour de la vérité ».

Toute la vérité ainsi que l’engagement réel pour la vérité (cf. 1 Timothée 3 :15), avec l’exécution de l’œuvre de Dieu (Matthieu 24:14; 28:19-20; Jean 6:29) selon la volonté de Dieu (Zacharie 4:6-7),séparent l’Église Continue de Dieu des autres groupes qui ont des doctrines semblables.

Les Enseignements et Doctrines – ères d’Ephèse et de Smyrne

Le Livre de l’Apocalypse est un livre prophétique « Révélation de Jésus Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt » (Apocalypse 1:1).  Donc, les lettres aux Églises de Révélation 2 et 3 ont besoin d’être comprises dans un contexte prophétique. Aussi, plusieurs éléments de ces lettres DEVAIENT être pour le futur et non uniquement pour le temps de l’apôtre Jean.

Tracer l’histoire de l’église Chrétienne à travers les sept églises de Révélation 2 et 3 donnent de fortes indications à savoir, qui sont les descendants de la vraie église aujourd’hui (pour plus de détails, s’il vous plaît voir l’article The Churches of Revelation 2 & 3). Ce traçage fournit les informations qui démontrent que la vraie Église de Dieu (Église Continue de Dieu) n’est pas Protestante, ni Orthodoxe Oriental, ni Catholique Romaine, mais véritablement l’église qui tient les mêmes croyances que les apôtres originaux. Et tandis que la plupart des fois chrétiennes professent revendiquer la foi de Jésus et Ses apôtres originaux, beaucoup ne connaissent pas ce que les apôtres originaux ou leurs fidèles successeurs croyaient réellement. La Bible montre clairement que Jésus marche au milieu de ces sept églises (Apocalypse 1:9-13), montrant que d’une façon ou d’une autre elles représentent Son église pour l’âge de l’église. Le fait qu’il y a sept églises adressées et le numéro sept suggère l’achèvement, combiné avec le fait que les églises sont inscrites dans le même ordre qu’elles recevaient le courrier à l’époque romaine, sont aussi en accord avec le point de vue que ces églises devaient représenter la vraie église dans tous les âges dans un type d’ordre séquentiel de prédominance. Les deux premières « ères » de l’Église de Dieu (et les deux premières dans le Livre d’Apocalypse) étaient celles d’Ephèse et de Smyrne et ont duré à compter du jour de la Pentecôte dans Actes 2 (c. 31) jusqu’au milieu du 5e siècle (dont les adeptes) étaient parfois appelés Nazaréens par les étrangers – l’Église Continue de Dieu trace son histoire d’après les  Nazaréens d’origine à compter du 1er jusqu’au 5e siècle). Les documents historiques suivants nous montrent les enseignements du début du Christianisme soit, à l’époque d’Ephèse et/ou de Smyrne – lesquels sont acceptés par l’Église Continue de Dieu et relativement peu sont pratiqués/enseignés et toujours acceptés par les Catholiques, Orthodoxes, ou Protestants, quoique les premiers pionniers qui adhéraient à ces enseignements étaient considérés comme des « saints » par l’Église catholique.

Le Baptême des chrétiens se faisait par immersion et n’incluait pas les enfants.

La Bible complète incluant l’Ancien Testament et le Nouveau Testament servait de référence à la véritable Église en Asie Mineure.

Le point de vue « Semi-arianisme » ou « Binitarian), qui reconnaît l’Esprit Saint, était adopté par les vrais « leaders » Chrétiens apostoliques et postapostoliques.

Les Anniversaires n’étaient pas célébrés par les premiers Chrétiens.

Régénéré voulait dire naître à la résurrection, et non pas lors de la conversion, qui est lorsque nous sommes engendrés spirituellement par l’Esprit Saint.

Le Célibat pour les Évêques/Prêtres/Aînés n’était pas une exigence.

La Gouvernance de l’Église était correctement hiérarchique.

Noël n’était pas observé par les Chrétiens qui professaient le Christ avant le 3e siècle, ou jamais par ceux qui tenaient aux premiers enseignements; la date du 25 décembre n’est pas de la Bible.

La Circoncision, quoique non exigée, a été longtemps pratiquée par les Chrétiens originaux, les Nazaréens.

La Confession des péchés n’était pas faite auprès des prêtres et n’exigeait pas de pénitence.

La Déification des Chrétiens (qui commence après la première résurrection) a été enseignée par les pionniers de l’Église.

Les Fonctions des Anciens / des Pasteurs étaient pastoraux et théologiques, pas principalement sacramentelles – ils ne s’habillaient pas non plus comme ils le font maintenant.

La Pâques en soi n’a pas été observée par l’église apostolique.

Les Jours Saints de l’Automne (et du Printemps) étaient observés par les premiers vrais Chrétiens.

Tous les premiers Chrétiens de profession considéraient que le Père était Dieu.

Le Vrai Évangile incluait le royaume de Dieu et l’obéissance à la Loi de Dieu et était compris comme tel par les fidèles.

Le Ciel n’était pas compris comme étant la récompense des Chrétiens.

L’Esprit Saint n’était pas considéré comme Dieu ou comme une personne par aucun des premiers vrais Chrétiens.

Les Hymnes étaient principalement des psaumes, pas des éloges à Jésus.

On enseignait contre les Idoles, y compris l’adoration de la croix.

L’immortalité de l’âme ou des humains n’était pas enseigné.

Jésus était considéré comme Dieu par les vrais Chrétiens.

Le Royaume de Dieu était prêché.

Le Pain avec levain a été enlevé des maisons des premiers Chrétiens quand les Juifs l’ont fait.

Le Carême n’a pas été observé par l’église primitive.

Les Limbes n’ont pas été enseignés par l’église originale.

Marie était la mère de Jésus, a été bénie (Luc 1:28) et appelée bénie (Luc 1:48), mais les premiers vrais Chrétiens ne la priaient pas, etc.

Le Service militaire n’était pas permis pour les premiers vrais Chrétiens.

Le Millénarisme (un règne littéral de mille ans de Christ sur la Terre, souvent appelée le millénaire) a été enseigné par les premiers Chrétiens.

La Vie monastique n’était pas connue dans la première église Chrétienne.

La Pâques juive était pratiquée annuellement le 14e jour de Nisan par les Chrétiens apostoliques ainsi que par ceux du 2e siècle en Asie Mineure.

La Pentecôte était pratiquée le dimanche par certains Juifs et était observée pendant ce temps par les  Chrétiens.

Le Purgatoire n’a pas été enseigné par l’église apostolique originale.

La Résurrection des morts a été enseignée par tous les premiers Chrétiens.

Le Sabbat a été observé le samedi par l’Église apostolique et postapostolique.

La première Église croyait que le Salut était offert à ceux qui étaient choisis maintenant, avec d’autres à être appelés plus tard, quoique pas tous ceux qui enseignaient cette doctrine (ou d’autres doctrines) pratiquaient « la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. (Jude 3).

Les premiers Chrétiens croyaient au Plan de Dieu soit,  Six milles ans pour l’humanité de se gouverner.

Dimanche n’a pas été observé par les premiers Chrétiens apostoliques et postapostoliques.

Les Dix Commandements ont été observés par les Chrétiens apostoliques et les vrais Chrétiens postapostoliques – et dans le même ordre dans lequel l’Église de Dieu les énumère.

Les Dîmes et les Offres (Dons) étaient donnés pour supporter le ministère, les églises, ceux dans le besoin (pauvres) ainsi que pour les déplacements évangéliques et pour la proclamation.

Les Traditions ont eu un peu d’impact sur les Chrétiens du 2e siècle, mais n’étaient jamais supposées remplacer la Bible.

La Trinité n’était pas un mot utilisé pour décrire la Divinité par les Chrétiens apostoliques ou ceux du 2e siècle, quoiqu’une certaine croyance en trois personnages ait été reconnue.

Les Viandes Impures ont été mangées par les premiers allégoriques, mais pas par les vrais Chrétiens.

La Naissance par une Vierge a été reconnue par tous les vrais Chrétiens pré-Nicéens.

L’Église Continue de Dieu continue d’enseigner toutes les doctrines ci-haut mentionnées telles qu’elles étaient enseignées par les apôtres originaux de Jésus et les premiers adeptes fidèles.

L’Église Continue de Dieu trace aussi son histoire spécifiquement des apôtres originaux tels que Pierre, Paul et Jean, par l’entremise de leurs fidèles descendants comme Polycarpe, Polycrates et certains autres pionniers/évêques connus en Asie Mineure jusqu’au début du 3e siècle, de certains pionniers/évêques connus à Jérusalem jusqu’à environ 135 A.D. et jusqu’à environ 211 A.D. les pionniers/évêques à Antioche, tel Sérapion. Tandis que Pierre a joué un rôle prédominant parmi les apôtres, après sa mort, ce rôle de direction aurait passé à un autre apôtre (Jean) et pas à un (ancien) qui aurait vécu à Rome.

Quels sont les enseignements de l’ère de Philadelphie ?

Tandis que l’Église de Dieu a toujours conservé certaines croyances, au fil du temps, quelques vérités ont été perdues et l’ère de Sardes de l’Église de Dieu en a perdu beaucoup. (cf. Apocalypse 3:1-3).

Ci-dessous quelques vérités rétablies à l’Église de Dieu de Philadelphie que Sardes à perdues, au moins en partie :

  1. 1.       Le Vrai Évangile (un article d’intérêt pertinent « The Gospel of the Kingdom of God was the Emphasis of Jesus and the Early Church »).
  2. Le But de Dieu (un article d’intérêt pertinent « Deification: Did the Early Church Teach That Christians Would Become God? »)
  3. Le Plan de Dieu dans les Jours Saints (plusieurs articles d’intérêt pertinents « Is There “An Annual Worship Calendar” In the Bible?Passover and the Early Church, et Did Early Christians Observe the Fall Holy Days? »)
  4. Le Gouvernement de l’Église (deux articles d’intérêt pertinents « The Bible, Polycarp, Herbert W. Armstrong, and Roderick C. Meredith on Church Government et Polycarp’s Letter to the Philippians ».)
  5. Qui et Quoi est Dieu (un article d’intérêt pertinent « One God, Two Beings Before the Beginning ».)
  6. Qu’est-ce que l’homme et Pourquoi l’homme (deux articles d’intérêt pertinents « What is the Meaning of Life? et Did Early Christians Believe that Humans Possessed Immortality? »)
  7. L’Esprit dans l’homme (un article d’intérêt pertinent « Did Early Christians Believe that Humans Possessed Immortality? »)
  8. Les Prémices dans cet âge (un article d’intérêt pertinent « Pentecost : Is it more than Acts 2? »)
  9. Connaissance de ce que le Millénaire est vraiment (un article d’intérêt pertinent « Did The Early Church Teach Millenarianism and a 6000 Year Plan? »)
  10. La Vérité sur l’Esprit Saint (un article d’intérêt pertinent « Did Early Christians Think the Holy Spirit Was A Separate Person in a Trinity? »)
  11. Les Chrétiens sont engendrés maintenant (un article d’intérêt pertinent « Born Again: A Question of Semantics? »)
  12. Être régénéré à la Résurrection (un article d’intérêt pertinent « Born Again: A Question of Semantics? »)
  13. L’identité d’Israël – Physique (un article d’intérêt pertinent « Anglo – America in Prophecy & the Lost Tribes of Israel. »)
  14. Comment l’Identité d’Israël nous permet de comprendre les Prophéties de la Bible (un article pertinent « Anglo – America in Prophecy & the Lost Tribes of Israel»)
  15. Deuxième et Troisième Dîmes (un article d’intérêt pertinent « Is Third Tithe Still Valid Today? »)
  16. L’Identité de Babylone et ses filles (trois articles pertinents « Europa, the Beast, and RevelationWhich Is Faithful: The Roman Catholic Church or the Genuine Church of God? et  Hope of Salvation: How the Genuine Church of God differ from most Protestants. »)
  17. Satan a trompé le monde entier (un article pertinent « The Day of Atonement–Its Christian Significance. »)
  18. Nous devons être séparés (deux articles pertinents « Why Be Concerned About False and Heretical Leaders?  et Overview: How Does the Church of God Agree and Disagree with Other Faiths Professing Christ?)

Sans entrer dans plus de détail ici, les écritures de Théophilus d’Antioche au 2e siècle, par exemple, manifestent que les Chrétiens croyaient qu’ils devaient être régénérés à la résurrection (Theophilus of Antioch To Autolycus, Book 2, Chapter XV) et autres premières écritures démontrent vraiment qu’il y avait ceux qui ont professé Jésus après la mort des apôtres originaux qui ont semblé s’en tenir à ces « vérités reconstituées ». Les judéo-chrétiens des premiers siècles A.D. semblaient comprendre au moins l’identité d’Israël (physique) et ont essayé de leur transmettre le message de l’évangile (par exemple. Jacques 1:1).

Essentiellement, les Philadelphiens, par opposition à d’autres qui revendiquent des liens avec l’Église de Dieu, mettent vraiment leur priorité absolue sur l’amour Philadelphien en supportant l’accomplissement de Matthieu 24:14 et les Écritures reliées concernant la proclamation, en reconnaissant que Dieu travaille à travers des leaders ordonnés et a tendance à avoir eu un leader au rang d’évangéliste ou plus haut pendant l’ère de Philadelphie et le fait toujours quoique seulement un reste de cette ère est encore parmi nous aujourd’hui.

Quelques Croyances Détaillées

L’Église Continue de Dieu, qui tente de représenter le reste le plus fidèle de la partie Philadelphienne de l’Église de Dieu, base ses croyances sur la Sainte Bible. Après la mort et la résurrection de Jésus, nos doctrines, pratiques, politiques et traditions ont leurs racines dans l’église originale de Jérusalem (Actes 2, c. 31 A.D.), aussi bien qu’à travers les fidèles en Antioche et en Asie Mineure aux 1er (comme les Apôtres Pierre, Paul et Jean) et 2e siècles de notre ère. (De tels leaders comme Polycarpe, Thaséas, Sérapion et Polycrates). Beaucoup de leurs adeptes sont allé établir des congrégations dans le monde entier à travers les âges.

Jésus a enseigné que la vraie église serait « un petit troupeau » (Luc 12:32), détestée par le monde (Matthieu 10:22) et persécutée (Matthieu 10:23). Il a aussi enseigné que seulement quelques-uns trouveraient le chemin menant à la vie éternelle dans cet âge (Matthieu 7:14; 20:16). L’Apôtre Jude indique que le nombre de saints était relativement petit (Jude 14), tandis que l’Apôtre Paul a appelé le petit groupe « un reste » (Romains 11:5).

La Bible de surcroît nous montre que la vraie église ne pouvait pas avoir son siège social dans une même ville à travers les siècles de son histoire (Hébreux 13:14; cf. Matthieu 10:23), d’où la compréhension de la vérité des églises d’Apocalypse 2 et 3 et comment l’Église de Dieu a continué, nous aide à identifier la vraie Église de Dieu dans ses emplacements divers.

Au 20e siècle, l’ère Philadelphienne de la vraie Église (Apocalypse 3:7-13) a été suscitée. Cette « ère » a été principalement représentée par la vieille Église Radio de Dieu qui a été rebaptisée « Worldwide Church of God » sous la direction (le leadership) de feu Herbert W. Armstrong. Tandis que cette « ère » s’est terminée à son décès,  un reste fidèle de l’ère Philadelphienne existe qui assume les responsabilités et est le pilier de vérité (1 Timothée 3:15) et existera jusqu’à la fin de l’âge de l’Église (cf. Apocalypse  3:10-11; 12:14-17a). L’Église Continue de Dieu, avec son siège social mondial dans la Région des Cinq Villes (Five Cities Region) de Californie (spécifiquement dans la Ville d’Arroyo Grande), essaye de nourrir le troupeau dans le monde entier en ce 21e siècle.

LA SAINTE BIBLE

La Sainte Bible est la Parole inspirée de Dieu. Comme généralement divisée, c’est une collection  de 66 livres, avec 39 Écritures Saintes Hébraïques (le Canon de l’Ancien Testament) et 27 Écritures Saintes Grecques (le Canon du Nouveau Testament). L’Écriture Sainte est inspirée dans la pensée et dans les mots et contient la connaissance de ce qui est nécessaire pour le Salut (2 Timothée 3:15-17; Matthieu 4:4; 2 Pierre 1:20-21). L’Écriture Sainte est la vérité (Jean 17:17) et est infaillible et inhérente aux manuscrits originaux (Jean 10:35).

DIEU EST ESPRIT, DIEU EST AMOUR

« Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité. » (Jean 4 :24, Louis Segond partout).  Les pensées de Dieu sont plus élevées que celles de l’homme (Ésaïe 55 :9). « Dieu est amour » (1 Jean 4:8, 18). (The Ten Commandments Reflect Love, Breaking them is Evil.) L’Esprit Saint est inhérent au Père et le Fils émane d’Eux partout dans l’univers entier. (1 Rois 8:27; Psaumes 139:7; Jérémie 23:24).  Le plan entier de Dieu pour l’humanité est basé sur l’amour.

LA DIVINITÉ

Le Père et le Fils comprennent la Divinité (Romains 1:20; Colossiens 2:9) et travail par l’Esprit Saint. L’Écriture Sainte nous montre que Dieu est une Famille divine éternelle consistant de deux, Dieu le Père et la Parole, en ce temps-là (Genèse 1:26; Éphésiens 2:19; 3:14-15; Jean 1:1,14), avec des enfants fidèles à être ajoutés (Hébreux 2:10-11, 1 Jean 3:1-2; Éphésiens 3:14-15) pour devenir comme Jésus Christ (Romains 8:29), qui est Dieu (Jean 1:1-3,14, 20:28-29; Colossiens 2:9). L’Esprit Saint n’est pas un être séparé au sens théologique et est donné à ceux-là qui se sont correctement repentis et ont été baptisés (Actes 2:38-39). Les premiers Chrétiens originaux avaient ce qui a été appelé une vue « binitarian » de la divinité, soit une divinité étant composée de deux, Dieu et Jésus.

GOUVERNANCE BIBLIQUE

Jésus enseigna, « … le Père est plus grand que moi » (Jean 14:28) tandis que l’Apôtre Paul enseigna «Dieu est le chef de Christ » (1 Corinthiens 11:3), par conséquent l’autorité supérieure dans l’univers est Dieu, le Père.  Maintenant « Christ est le chef de l’Église » (Éphésiens 5:23) et « la Parole » (Jean 1:14), ainsi aucun chef religieux humain n’est autorisé à directement contredire la parole de Dieu (cf. Marc 12:13-27; Actes 5:29).

Une forme hiérarchique de gouvernance est enseigné dans le Nouveau Testament (1 Corinthiens 12:28) qui démontre être la meilleure forme de gouvernance pour l’Église (Éphésiens 4:11-16). L’ordre de base étant – sous Jésus, les apôtres, ensuite les prophètes, ensuite les évangélistes, ensuite les pasteurs, ensuite les professeurs (Éphésiens 4:11).

Depuis le temps de la Pentecôte dans Actes (Actes 2:1-4), les ministres ont été ordonnés par la pose des mains par ceux qui avaient l’Esprit Saint, commençant par les apôtres (Actes 9:17; 2 Timothée 1:6) et ensuite par d’autres qui avaient les mains posées sur eux pour faire partie du ministère. Tandis que les Chrétiens devraient normalement obéir à leurs chefs (leaders) spirituels dans le Seigneur (Hébreux 13:7, 17), ces leaders doivent défendre les normes bibliques (1 Timothée 3:1-12; Hébreux 13:17) et gouverner comme le genre de serviteur que le Christ voudrait qu’ils soient (Matthieu 20:25-28).

LES CHRÉTIENS DOIVENT DEMEURER DANS SON AMOUR

Dieu (Jean 3:16; 1 Jean 4:8, 18), Ses commandements (Mathieu 2:37-40), l’accomplissement de la Loi royale (Jacques 2:8-11; 1 Jean 5:3) sont amour. Les chrétiens obéissent à Ses commandements et demeurent dans Son amour (Jean 15:9-10; 1 Jean 2:3-6). « Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l’avons connu. Celui qui dit: Je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui. Mais celui qui garde sa parole, l’amour de Dieu est véritablement parfait en lui: par là nous savons que nous sommes en lui. Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même. » (1 Jean 2:3-6) Les Chrétiens doivent « être des imitateurs du Christ » (1 Corinthiens 11:1). Et en plus de garder les lois de Dieu et de pratiquer la voie affectueuse de donner, les Chrétiens doivent aussi régulièrement prier (1 Thessaloniciens 5:17), étudier la Bible (Actes 17:11; 2 Timothée 2:15), s’engager dans la méditation biblique (Philippiens 4:8) et, ceux qui le peuvent physiquement, parfois jeuner. (Matthieu 6:16-17). Les chrétiens doivent pratiquer l’amour (Matthieu 22:36-40) et être miséricordieux (Luc 6:36).

La réalité consiste en ce que la Bible et son message sont vraiment amour – l’amour vers Dieu et l’amour vers son prochain (Marc 12:30-31). Malgré les défauts que tous les humains ont, souvenez-vous toujours que l’amour est vraiment ce qui est important (1 Corinthiens 13:13; voir aussi  The Ten Commandments Reflect Love, Breaking them is Evil et What is the Meaning of Life?).

LE PÉCHÉ ET LA LOI DE DIEU

La Bible enseigne « le péché est la transgression de la loi » (1 Jean 3:4 LS). Jésus obéissait aux Dix commandements  et les enseignait (Exode 20:1-17; Deutéronome 4:13; 10:4). Dans le Nouveau Testament par l’entremise de divers enseignements (e.g. Matthieu 5:17-48, 12:12), Jésus a accompli la prophétie qu’Il « Publierait une loi grande et magnifique » (Ésaïe 42:21). Dans le temps du Nouveau Testament et au cours de l’histoire, les vrais Chrétiens se sont efforcés d’obéir à la loi de Dieu, y compris obéir aux Dix Commandements. Et ceci est prophétisé pour continuer dans l’avenir, comme l’Apôtre Jean a été inspiré d’écrire « C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus » (Apocalypse 14:12).

FOI, REPENTIR, ACCEPTATION DE JÉSUS, JUSTIFICATION, RÉCONCILIATION, ET LE BAPTÊME

Autre qu’être attiré/appelé par Dieu (Jean 6:44; Matthieu 22:14), la première étape pour devenir un Chrétien est d’entendre (qui peut inclure la lecture par opposition à l’audition littéral) comme « Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ » (Romains 10:17). Alors il faut croire en Jésus avec tout son coeur « de la Façon » qu’il est enseigné dans la parole de Dieu (Actes 8:37, 24:14). Ainsi, seulement ceux capables de développer la foi par la compréhension de la parole de Dieu peuvent être baptisés et être considérés vraiment Chrétiens (quoique, les petits enfants d’au moins un parent Chrétien, cependant, sont désignés comme « saint » selon 1 Corinthiens 7:14).

L’acceptation du message de Jésus mène « au repentir des œuvres mortes et à la foi envers Dieu » (Hébreux 6:1; 1 Corinthiens 6:9-11), le baptême « au nom de Jésus Christ pour la rémission des péchés » (Actes 2:38) et le la pose des mains » (Hébreux 6:2; cf. Actes 8:14-17) ainsi « vous recevrez le don du Saint Esprit » (Actes 2:38).

Les Chrétiens sont « justifiés par son sang » (Romains 5:9) et « réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie. » (Romains 5:10)

Le Baptême par l’eau (cf. Jean 3:23). Le mot Grecque pour bapto signifie littéralement « couver complètement avec un liquide ». L’immersion complète lors du baptême aide à imaginer notre abandonnement total à Dieu (Romains 6:3-13). Le Nouveau Testament montre que l’on a donné l’Esprit Saint aux baptisés par la pose des mains des ministres de Christ, tels que les apôtres ou les aînés (Actes 8:17; 9:17; 19:6; 2 Timothée 1:6).

En recevant l’Esprit Saint, les Chrétiens sont engendrés par Dieu (cf. 1 Pierre 1:3; 1 Jean 5:1), alors après une période de croissance spirituelle / gestation (cf. 2 Pierre 3:18), les Chrétiens seront littéralement nés de nouveau à la résurrection (Jean 3:5-7) tout comme le Christ l’a été (Romains 1:4-5).

LA DIVINITÉ ET LES VRAIS CHRÉTIENS

Les Chrétiens croient au Père, au Fils et au Saint Esprit. Le Père et le Fils comprennent la « Divinité » (Romains 1:20; Colossiens 2:9). Il y a un Dieu (Marc 12:29; Jean 17:11; 1 Corinthiens 8:4) avec l’Écriture sainte révélant que la Divinité est une Famille divine éternelle à l’origine consistant de deux, Dieu le Père et le Mot, (Genèse 1:26; Éphésiens 2:19; Jean 1:1, 14), avec des enfants fidèles à être ajoutés lorsqu’ils seront engendrés par l’Esprit Saint (Jean 17:10-11; Hébreux 2:10-11, 1 Jean 3:1-2; Éphésiens 3:14-15). Jésus (le Mot et le Fils de Dieu) et le Père sont tous les deux Dieu. L’Esprit Saint émane de Dieu (1 Rois 8:27; Psaumes 139:7; Jérémie 23:24) est donné à tous ceux qui se repentent de leurs péchés et sont baptisés (Actes 2:38-39). Quoique pas une personne séparée, l’Esprit Saint est la puissance (Actes 1:8; 2 Timothée 1:6-7) qui aide tous les croyants à surmonter le mal (Romains 12:21; Apocalypse 2:26-27) et seront menés pour atteindre la vie éternelle (Philippiens 3:12; Romains 6:23). Avoir « l’Esprit de Dieu » « l’Esprit de Christ » différencie les Chrétiens des non-chrétiens (Romains 8:9). Beaucoup qui pensent qu’ils sont Chrétiens, mais pratiquent l’anarchie, ne sont pas du Christ et n’endurent pas dans Son amour (Matthieu 7:21-23; Luc 13:24-27; Jean 15:9-10; 1 Jean 2:6).

L’ÉVANGILE DU ROYAUME PAR LE CHRIST

L’Évangile du Royaume est le message prêché par Jésus (Marc 1:14; Luc 4:43; Matthieu 9:35) et Ses disciples (e.g. Actes 19:8; 20:25; 28:23; 28:30-31; 2 Pierre 1:10-11). Cette « bonne nouvelle » inclut l’enseignement sur le repentir, le pardon des péchés par le sacrifice/crucifiement de Christ, l’amour et vivre selon la voie de Dieu et du Royaume bientôt à venir et du gouvernement de Dieu (Marc 1:14-15; Actes 2:38-39; 1 Corinthiens 1:23; 2:2). L’évangile de Christ sur le Royaume de Dieu doit maintenant être prêché et nous révèle les moyens par lesquels les Chrétiens seront les membres gouvernants dans Son Royaume (Matthieu 24:14; Actes 8:12; 17:7; 28:30-31; Apocalypse 2:26-27). « Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance » (1 Corinthiens 15:23-24).

Cette « bonne nouvelle » inclut la vérité que Dieu offrira, en fin de compte, le salut à tous (Luc 3:6; Jean 3:16-17; 12:32, 47; Ésaïe 6:9-11) (What is the Gospel?The Gospel of the Kingdom of God was the Emphasis of Jesus and the Early Church, et Universal Offer of Salvation: There Are Hundreds of Verses in the Bible Supporting the Doctrine of True Apocatastasis).

Nous dans l’Église Continue de Dieu, nous attendons à mener la phase finale de l’œuvre de Dieu qui durera jusqu’au retour de Jésus.

LE SALUT EST PAR LE NOM DE JÉSUS PAR LA GRÂCE PAR LA FOI ET IL REVIENDRA

« Jésus Christ de Nazareth…Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » (Actes 4:10, 12). «  Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14:6). « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie » (Éphésiens 2:8-9). C’est un don de Dieu par notre foie en Jésus Christ (Tite 3:5; 2 Corinthiens 2:15; Romains 5:10). Dieu est miséricordieux (Exode 34:6; Luc 6:36) et veut que tous soient sauvés (1 Timothée 2:4), toutefois à cause des différentes difficultés, peu trouveront le salut dans cet âge (Matthieu 7:14; Luc 13:23-24; Romains 11:6-7; 2 Corinthiens 4:4). Sur le repentir et le baptême, Dieu justifie les Chrétiens repentants de leurs péchés passés. Les chrétiens commencent alors un processus continu « d’être sauvés » comme nous grandissons dans la grâce et la connaissance du Christ (2 Pierre 3:18) et ayant le Christ vivant en nous (Galates 2:20). Le salut pour les Chrétiens dans cet âge sera complet à la résurrection (1 Corinthiens 15:50-54); « Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut » (Hébreux 9:28). (Universal Offer of Salvation: There Are Hundreds of Verses in the Bible Supporting the Doctrine of True Apocatastasis andHope of Salvation: How the Genuine Church of God Differs from Protestantism).

AMOUR ET SALUT POUR TOUTES LES RACES ET PEUPLES

La haine raciale est mauvaise. Tandis qu’il peut y avoir des différences raciales, la Bible n’enseigne pas qu’une race est supérieure à n’importe quelle autre à Ses yeux. La Bible commande que toute l’humanité aime leurs voisins comme eux-mêmes (Lévitique 19:18; Matthieu 22:39; Actes 17:24-29). Jésus est venu pour apporter la joie à tous les peuples (Luc 2:10).La Bible montre que le salut est offert librement maintenant tant aux Juifs qu’aux Païens (Actes 10:34-35; Romains 10:12-13; cf. Joël 2:32) et que Dieu a l’intention de sauver les gens « de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue » (Apocalypse 7:9). On devrait montrer l’amour chrétien aux gens de toutes les appartenances ethniques (Romains 13:10; Luc 10:30-37). « Dieu est pour nous le Dieu des délivrances » (Psaumes 68:20). « Et toute chair verra le salut de Dieu » (Luc 3:6).

LE NOM BIBLIQUE DE L’ÉGLISE

Le nom biblique prédominant de la vraie Église dans le Nouveau Testament est « Église de Dieu ». Les variantes de cette expression sont clairement exposées aux singulier et pluriel à douze endroits différents dans le Nouveau Testament (Actes 20:28; 1 Corinthiens 1:2; 10:32; 11:16, 22; 15:9; 2 Corinthiens 1:1; Galates 1:13; 1 Thessaloniciens 2:14; 2 Thessaloniciens 1:4; 1 Timothée 3:5, 15). Partout dans l’histoire Chrétienne, la vraie église utilisait normalement une version de l’expression « Église de Dieu » (ou Église de Christ, cf. Romains 16:16) quoique souvent avec un autre terme, comme une région géographique (cf. 1 Corinthiens 1:2) ou un autre mot, avec cela (1 Timothy 3:15). Jésus a dit que les Chrétiens seraient gardés au nom de Son Père (Jean 17:12), qui de plus est souvent simplement « Dieu » dans le Nouveau Testament, d’où « Église de Dieu ». L’Église de Dieu la plus fidèle à la fin des temps dans le Livre de l’Apocalypse est l’Église Philadelphienne, mais puisqu’il y a seulement un reste de celle-ci de nos jours, le terme le reste Philadelphien de l’Église de Dieu est une description appropriée de cette portion de l’Église de Dieu qui tient toujours aux enseignements de l’ère Philadelphienne. Puisque la vraie Église de Dieu a continué du temps des apôtres originaux, le nom l’Église Continue de Dieu aide à communiquer ce fait.

L’HISTOIRE DE L’ÉGLISE

Jésus a enseigné que Ses adeptes dans l’ère de l’Église serait un « petit troupeau » (Luc 12:32), ou un reste selon l’Apôtre Paul (Romains 11:5). L’Église Continue de Dieu trace son histoire de l’Église Apostolique dans le Livre des Actes (l’ère Éphésienne) au présent à travers beaucoup d’emplacements. De façon intéressante, la Bible montre que la vraie église ne pouvait pas avoir un quartier général basé dans une seule et même ville pendant les siècles de son histoire (Hébreux 13:14; cf. Matthieu 10:23), d’où la compréhension de la vérité concernant les églises d’Apocalypse 2 et 3 nous aide à identifier la vraie Église de Dieu dans ses divers emplacements. C’est la vraie Église de Dieu et ses doctrines (Jude 3; 1 Timothée 4:16; 2 Timothée 3:14-16; Galates 2:5; Colossiens 1:21-23; Actes 14:21-22) non pas une ville, qui continue jusqu’au retour de Jésus (Matthieu 10:23; 16:17-18). Pour de plus amples détails, voir la page The History of Early Christianity.

LE SABBAT, LE MILLÉNAIRE ET LES JOURS SAINTS

Le Sabbat est le septième jour (Genèse 2:2-3; Exode 20:8-11; Hébreux 4:4, 9). La Bible nous montre que Jésus Christ (Luc 4:16; 6:6; 13:10; Marc 6:2), les apôtres originaux (Actes 17:2; 18:4), et ceux qui essayaient d’être fidèle dans l’Église du début (Actes 17:2-4) observaient le Sabbat commandé par Dieu (Exode 20:8-11; Hébreux 4:9).Jésus a déclaré qu’Il était « maître du Sabbat » (Marc 2:28), alors en ce sens, le véritable « Jour du Seigneur » est le Sabbat qui est le septième jour de la semaine. Le Sabbat a longtemps été un signe entre Dieu et Son peuple (Exode 31:13). En parlant du septième jour (Hébreux 4:4), le Nouveau Testament enseigne qu’il y a « un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu » (Hébreux 4:9) Le Sabbat aide à représenter le règne millénaire de Jésus (Hébreux 4:1-4; 2 Pierre 3:8; Apocalypse 20:4-6).

Jésus Christ et Ses saints vont régner sur la terre pendant mille ans (Apocalypse 5:10; 20:4-6).

La Bible enseigne que ce royaume millénaire sera merveilleux (Ésaïe 2:9; 11:1-10; 35:1-9; Ézéchiel 34:21-29; Michée 4:1-4; Actes 3:19-21) et que les saints règneront alors avec Jésus (Apocalypse 20:4-6). Satan le diable sera banni pendant ce temps (Apocalypse 20:1-6), et c’est un temps de repos et d’abondance.

Le Sabbat lui-même est observé à chaque semaine du coucher du soleil le jour généralement appelé vendredi jusqu’au coucher du soleil le jour généralement appelé samedi.

Quoiqu’une partie de la manière qu’ils observaient le Sabbat ait été modifié de la manière que les enfants d’Israël l’observaient, les premiers Chrétiens observaient les festivals et les jours saints inscrits dans les Écritures hébraïques dans Lévitique 23, mais avec une compréhension d’après le Nouveau Testament.

Pâques nous aide à concevoir le sacrifice de Jésus Christ qui, les écritures saintes nous montrent, est venu pour être « l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde » (Jean 1:29). Jésus observait la Pâques annuellement (Matthieu 26:18; Marc 14:14; Luc 2:41-42; 22:15), est mort le jour de la Pâques, et s’est sacrifié pour nous « même Christ, notre Pâques, est sacrifié pour nous » (1 Corinthiens 5:7 King James). Jésus a apporté des changements à la Pâques juive incluant l’ajout des symboles du pain sans levain et du vin (Matthieu 26:17, 26-28; 1 Corinthiens 11:23-26) aussi bien que la pratique de laver les pieds (Jean 13:1-17). C’est observé annuellement (cf. Exode 13:10).

Les Jours des Pains Sans Levain qui sont tout juste après la Pâques, représentent nos péchés effacés par l’acceptation du sacrifice de Jésus (cf. 2 Pierre 1:9-11). Ils représentent aussi que le levain de l’hypocrisie, la malice, et la méchanceté doivent être purgés (Luc 12:1; 1 Corinthiens 5:6-13). L’Apôtre Paul a été inspiré pour écrire « Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité » (1 Corinthiens 5:8).

La Pentecôte est décrite dans les écritures hébraïques comme « la fête de la moisson, des prémices » (Exode 23:16), représente le début de l’Église du Nouveau Testament (Actes 2:1-4). La Pentecôte nous aide à concevoir que les Chrétiens sont un type de prémices de la récolte de Dieu (Romains 8:23; 11:16; 1 Corinthiens 15:20-23; Jacques 1:18), quoiqu’ « il y a peu d’ouvriers » (Matthieu 9:37-38). « ils suivent l’agneau partout où il va. Ils ont été rachetés d’entre les hommes, comme des prémices pour Dieu et pour l’agneau » (Apocalypse 14:4-5).

La Fête des Trompettes nous montrent dans le Livre d’Apocalypse la sonnerie des trompettes (Apocalypse 8, 9, 11:15-18) incluant « la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés » (1 Corinthiens 15:52). « Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement » (1 Thessaloniciens 4:16). À tous les sept ans, c’est une année de repos pour la terre et le début de l’année de relâche (Lévitique 25:1-7; Deutéronome 15:7-11).

Le Jour du Pardon (expiation) appelé « le Jeune » dans le Nouveau Testament (Actes 27:9), nous montre nos propres faiblesses et notre besoin de se rapprocher de Dieu (Ésaïe 58:5, 11). Ce jour nous montre aussi que Satan a un rôle à jouer dans les péchés de l’humanité et qu’il sera lié pour mille ans (Apocalypse 20:1-3; cf. Lévitique 16:20-26; Ésaïe 14:12-16).

La fête des Tabernacles, qui montre une période d’abondance, nous aide à comprendre le règne millénaire (Apocalypse 20:4-5) de Jésus Christ et Ses saints sur la terre (Zacharie 14; Matthieu 9:37-38; 13:1-30; Luc 12:32; Jean 7:6-14; Actes 17:31; Apocalypse 5:10, 12:9). Ce futur paradis, à la suite de la destruction presque totale que l’humanité aura subit causée par ses activités et la Grande Tribulation ainsi que le Jour du Seigneur (Matthieu 24:21-31), aidera à montrer à l’humanité les avantages de vivre dans la voie de Dieu. Tous les sept ans, la loi doit être lue pendant ce festival (Deutéronome 31:10-13).

Le Dernier Grand Jour (Jugement du Trône Blanc) nous aide à comprendre que tous ceux qui ont vécu vont avoir une vraie opportunité pour le salut (Jean 7:37-38; Ésaïe 52:10, 13-15; 65:20; Luc 3:6) – une opportunité que la plupart vont accepter (Jean 7:37-39; Romains 11:25-26; Ézéchiel 37:11-14; Hébreux 9:27-28). Ce nom provenant du Nouveau Testament nous vient de l’Apôtre Jean qui a écrit, « Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture » (Jean 7:37-38).

L’histoire nous fournit des références que les premiers adeptes du Christ, comme Polycarpe, ont observé le Sabbat le septième jour et les autres jours saints bibliques et les festivals.

En observant les jours auxquels la Bible nous impose, les Chrétiens peuvent arriver à une compréhension plus profonde du plan de Dieu, le salut, et certaines des étapes à prendre pour y arriver. Les festivals bibliques montrent que le Christ a vraiment été sacrifié (1 Corinthiens 5:7) et les Chrétiens doivent vivre sans le levain d’hypocrisie, de la malice et de la méchanceté (Luc 12:1; 1 Corinthiens 5:6-13). Les festivals bibliques aident aussi à montrer que tandis que certains sont prédestinés pour être appelés dans cet âge de l’Église (Éphésiens 1:4-12; Actes 2:1-47), il y a un âge à venir (Actes 3:21; Matthieu 12:32) et le destin de tous les autres est d’être présenté avec une occasion pour le salut lors du Dernier Grand Jour (Jean 7:37-38; 12:47-48; Romains 10:11-21).

DÎMES ET OFFRES (DONS)

La Bible nous enseigne que «Toute dîme de la terre… appartient à l’Éternel » (Lévitique 27:30). Les Chrétiens les plus fidèles ont suivi la remontrance de Jésus concernant la dîme (Matthieu 23:23) et celle de l’Apôtre Paul à donner des offres (1 Corinthiens 9:1-14). Tandis que dans le temps de l’Ancien Testament, on donnait les dîmes au sacerdoce Lévitique, dans l’âge de l’Église, ceci a changé et les dîmes étaient données à ceux qui représentaient le ministère de Jésus (cf. Hébreux 7:1-12). Par les dîmes et les offres, les Chrétiens servent Dieu en supportant la proclamation de l’Évangile (1 Corinthiens 9:9), supportant les dirigeants de l’Église (1 Timothée 5:17-18), l’Église (2 Corinthiens 9:6-14), la participation à Ses festivals (Deutéronome 14:22-26; Actes 18:21), les besoins administratifs de l’Église (1 Corinthiens 12:28; 2 Corinthiens 9:6-14), et prendre soin des indigents (Deutéronome 2:12-15; 2 Corinthiens 9:6-14; Galates 2:10).

LA MORT

« Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois » (Hébreux 9:27) « Car tous ont péché…le salaire du péché, c’est la mort » (Romains 3:23, 6:23).

TROIS RÉSURRECTIONS ET TROIS JUGEMENTS

« Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement » (1 Corinthiens 15:22-23).

En réalité la Bible enseigne qu’il y a trois résurrections futures (What Did Early Christians Understand About the Resurrections?). La première pour les saints au moment du retour de Jésus (Apocalypse 20:5-6; Jean 5:24; 1 Thessaloniciens 4:16), la deuxième pour les autres (Apocalypse 20:5a, 11-12; Jean 5:25; cf. Matthieu 11:23-24), et la troisième pour les mauvais incorrigibles et ceux qui sont morts après les cent ans (Apocalypse 20:13b-14; Jean 5:29; Ésaïe 65:20).

La Bible enseigne qu’il y a au moins trois jugements et que « La miséricorde triomphe du jugement » (Jacques 2:13). Dans cette vie, les Chrétiens sont jugés (1 Pierre 4:17). Un deuxième jugement est la première partie du Jugement du Grand Trône Blanc (Apocalypse 20:11-12) qui vient après le règne millénaire de Jésus et Ses saints (Apocalypse 20:4-6). Plus tard, en accord avec cela, cent ans plus tard (Ésaïe 65:20) vient le jugement final incluant la Mort et l’Enfer (Apocalypse 20:13-14) et quiconque n’est pas inscrit dans le Livre de Vie sera jeté dans le lac de feu (Apocalypse 20:15).

LE DESTIN DE L’HUMANITÉ

La Bible nous montre que Jésus devint humain (Philippiens 2:7) pour que les humains puissent devenir Ses frères dans la famille de Dieu (Romains 8:29; Éphésiens 3:14-19). Jésus lui-même pria, «Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un, - moi en eux, et toi en moi, -afin qu’ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé » (Jean 17:22-23). Un article qui peut être pertinent Deification: Did the Early Church Teach That Christians Would Become God?

Mais pour les Chrétiens appelés et qui endurent jusqu’à la fin dans cet âge, ils seront aussi récompensés avec des rôles importants dans le royaume de Dieu (Jean 14:1-3; Apocalypse 3:21; 20:4-6), qui sera établie sur cette terre (Matthieu 5:5; Apocalypse 2:26-27; 5:10; Daniel 2:44).

LA GRANDE TRIBULATION, PROTECTION, JOUR DU SEIGNEUR, ET LE RETOUR DE JÉSUS

Jésus enseigna « la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais. Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés » (Matthieu 24:21-22). La Bible montre que Dieu a promis de protéger les Philadelphiens fidèles qui « s’assemblent » (Sophonie 2:1-3; Joël 2:16-17; Jérémie 4:5-6) de « l’heure de la tentation » (Apocalypse 3:7-10) mais cette promesse n’est pas faite à tous les Chrétiens (Apocalypse 12:14-17, cf. Luc 21:36).

Le dernier “Jour du Seigneur” dure un an (Ésaïe 34:8) et précède le retour de Jésus Christ (cf. Joël 2:30-31; Matthieu 24:29-31) et l’établissement de la phase millénaire du Royaume de Dieu (Apocalypse 11:15; 20:4; 1 Thessaloniciens 4:13-18).

L’ANTÉCHRIST N’EST PAS LA BÊTE DE LA MER

La Bible montre que l’Antéchrist final est un chef religieux par opposition à principalement politique selon les seuls vers dans l’Écriture sainte qui utilisent l’expression « l’Antéchrist » (2 Jean 7, 1 Jean 2:18, 1 Jean 2:22 et 1 Jean 4:3). La Bible enseigne spécifiquement « plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde… (cet esprit)c’est celui de l’antéchrist » (1 Jean 4:1,3) et il suggérera qu’il avait la vraie foi Chrétienne (cf. 1 Jean 2:18-22).

L’Antéchrist final est la Bête à deux cornes d’Apocalypse 13:11-17 qui est appelé « le faux prophète » dans Apocalypse 16:13; 19:20; 20:10. L’autre Bête dans Apocalypse 13, la « bête de la Mer » d’Apocalypse 13:1-10 est le dernier Roi du Nord de Daniel 11, et quoiqu’il sera opposé à Christ et est ainsi l’Antéchrist, il n’est pas « l’ »Antéchrist dont l’Apôtre Jean nous a averti (quoique Jean nous met en garde contre lui dans de multiples Écritures saintes).

PAS DE CE MONDE

Jésus a enseigné, « Mon royaume n’est pas de ce monde » (Jean 18:36). Jean Baptiste enseigna, « Ne faites violence à aucun homme » Luc 3:14 King James). Historiquement, ceux de l’Église de Dieu ont considéré le service militaire comme mal pour ses membres. Du temps des Guerres Révolutionnaires à la Guerre civile jusqu’à présent, les pays comme les États-Unis ont eu tendance à avoir eu des dispositions pour exempter les membres de l’Église de Dieu et les fidèles de la participation militaire en raison d’objections consciencieuses. Les premiers Chrétiens n’ont pas participé aux guerres militaires ni regarder les sports violents (military warfare nor watch violent sports).

L’Apôtre Paul enseigna «Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ » (2 Corinthiens 5:20; Éphésiens 6:20). L’Apôtre Pierre enseigna que le peuple de Dieu était « une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres» (1 Pierre 2:9). La Bible enseigne aussi que ce monde a été trompé par Satan le diable (Apocalypse 12:9) et que le peuple de Dieu doit être séparé du monde (Jean 15:19; 2 Corinthiens 6:14-17; Apocalypse 18:4). Puisqu’un Chrétien est l’ambassadeur de Dieu et cette responsabilité est notre devoir au-dessus de n’importe quel devoir résultant de relations humaines (Actes 4:18-20; 5:26-31), c’est notre pratique religieuse normale de ne pas participer aux élections nationales, au jury, ne pas nous porter volontaire à joindre l’armée (services militaires). Historiquement, l’Église fidèle de Dieu a longtemps enseigné que ses membres ne devraient pas participer aux jurés séculaires et à la politique séculaire. Cependant, on s’attend à ce que les Chrétiens écoutent (et prient pour, 1 Timothée 2:1-3) les autorités gouvernementales (1 Pierre 2:13-17) et payent leurs impôts (Matthieu 22:17-21), toutefois s’il y a un conflit entre les lois d’hommes et les lois de Dieu, «  Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Actes 5:29, LSG).

ABANDONNER

Puisque les non-chrétiens ne font pas partie de la foi, ils ‘n’« abandonnent pas » dans le sens dont l’Apôtre Paul a écrit dans 2 Thessaloniciens 2:3, 1 Timothée 4:1 (« abandonneront la foi ») et à d’autres endroits dans l’Écriture sainte. Un article d’intérêt pertinent peut inclure The Falling Away: The Bible and WCG Teachings.

LE MARIAGE BIBLIQUE

De temps à autre, nous devons apporter des ajustements dans notre Déclaration des croyances de l’Église Continue de Dieu.  Normalement, ils se limitent à quelques mots et/ou des ajouts de versets bibliques.

Tandis que dans l’Église Continue de Dieu nous avons toujours enseigné que le mariage biblique est entre un homme et une femme, selon les enseignements de Jésus dans Marc 10:6-9, parce que plusieurs changements sont survenus dans cet âge, de l’information supplémentaire a été ajoutée pour assurer une compréhension claire concernant certains aspects puisque plusieurs personnes et gouvernements n’ont pas les mêmes points de vue.

Toujours selon nos enseignements publics et nos pratiques, voici ce que maintenant notre Déclaration des croyances de l’Église Continue de Dieu reflète concernant le mariage :

MARIAGE BIBLIQUE

La Bible tolère des relations sexuelles uniquement dans le mariage. (1 Corinthiens 6:18-7:5).  De plus, Jésus enseignait que le mariage était une union entre un véritable homme et une véritable femme (Marc 10:6-9) et est une union à vie. (Matthieu 19:3-9; cf. 2 Corinthiens 7:39)

Dans la Bible, les autres relations sexuelles sont condamnées (e.g. Exode 20:14; Romains 1:24-32; Lévitique 18:22; 20:13; Deutéronome 23:17-18; 27:21), ainsi que le transvestisme (Deutéronome 22 :5), et une attirance inconvenante/déplacée. (e.g. Exode 20:17; Lévitique 18:6-23; 20:15-16; Matthieu 5:27-28; 1 Corinthiens 6:9-11)  Les personnes qui pratiquent et désirent pratiquer l’homosexualité, la bisexualité, l’adultère, la fornication, le transvestisme, la bestialité ou toute autres pratiques sexuelles immorales ne sont pas bienvenues pour participer aux services de l’Église ou autrement être considérées à titre de membres de l’Église Continue de Dieu sans une véritable repentance en conformité avec les enseignements de la Bible. (cf. 1 Corinthiens 5:1-5)

Le Nouveau Testament nous enseigne que le mariage illustre une union entre Jésus Christ et l’Église (Éphésiens 5:22-32).  Dieu déteste le divorce (Malachie 2:16) et dans le Nouveau Testament le divorce est seulement autorisé dans des circonstances très limitées. (Matthieu 5:31-32; 19:3-9; 1 Corinthiens 7)

La Bible enseigne aussi, « Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres?  Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle? Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit: J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. » (2 Corinthiens 6:14-16; cf. 7:39).  Ainsi l’Église s’oppose au mariage entre les vrais chrétiens et les non croyants (infidèles) avec l’exception d’Exode 22:16).

LA MISSION

La mission de l’Église est de proclamer et promouvoir l’Évangile du Christ concernant le Royaume de Dieu (Matthieu 24:14) et tout ce que ceci implique, y compris mener la phase finale du travail.

Voici sept fonctions spécifiques de la mission de l’Église Continue de Dieu.

  1. Proclamer l’Évangile du Royaume (Matthieu 24:14) et le salut par Jésus Christ (Matthieu 28:19-20; Jean 6:29; Actes 4:10, 12; Romains 1:13) et continuer dans la doctrine (1 Timothée 4:16).
  1. Prêcher les avertissements prophétiques de la Bible, mise en garde, y compris la Grande Tribulation à venir, aux descendants de Jacob et des autres dans cet âge (e.g. Ézéchiel 3 et 33; Matthieu 24:4-51) comme nous nous efforçons de mener la phase finale du travail.
  1. Prêcher l’amour Philadelphien (Apocalypse 3:7-12; Jacques 2:8; Jean 13:35; Hébreux 13:1), nourrir le troupeau (Matthieu 28:19-20), promouvoir l’unité Philadelphienne (Joël 1:14, 2:15-16; Sophonie 2:1-3; Jérémie 4:5-6; Apocalypse 3:7-10, 12:14-17), et encourager le troupeau à développer son caractère par la croissance dans la grâce et la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ (2 Pierre 3:18).
  1. Être des exemples (Matthew 5:14-16; 1 Thessaloniciens 1:7) et des témoins (Matthew 24:14) dans le monde en général, aussi bien que d’autres Chrétiens (Daniel 11:32-33).
  1. Apprendre et pratiquer les mots et les commandes de Jésus dans toutes nos transactions avec d’autres (Jean 13:35; 15:14).
  1. Rétablir et enseigner d’avantage les vérités du Christianisme original (Jude 3; Matthieu 17:11; Actes 18:26).
  1. Enseigner que les Chrétiens devraient être menés par l’Esprit Saint et poursuivre l’amour, la pitié, le jugement, la foi, la justice et les autres fruits de l’Esprit (1 Corinthiens 13:1-14:1; Matthieu 23:23; Galates 5:22-25).

Enseigner la vérité et l’amour de la parole de Dieu au monde en général et à ceux qui ont été appelés dans cet âge en particulier (Matthieu 28:19-20) est la mission de l’Église Continue de Dieu.

Adresse et Autre Information

Continuing Church of God / Église Continue de Dieu

1036 E. Grand Avenue

Grover Beach, CA 93420  USA

(805) 574-1818

Site Web : http://www.ccog.org  http://www.ccog.asia  http://www.ccog.in http://www.cdlidd.es

Posted in Français